Parlons Business : Les voies navigables, aussi pour les particuliers sur Auvio

tous les sites
Parlons Business

La Première - Economie

Parlons Business

Les voies navigables, aussi pour les particuliers

  • 1 min 24 s

Mardi 28/01 : Les voies navigables, aussi pour les particuliers En Belgique, le transport par voie navigable est principalement réservé aux marchandises. Mais à l’avenir, le transport fluvial pourrait bien aussi concerner de plus en plus les particuliers. Depuis deux ans, la ville d’Anvers propose une navette sur l’Escaut et le canal Albert. Toutes les demi-heures, des bateaux-bus, qui peuvent embarquer jusqu’à 150 personnes, permettent à leurs passagers de rejoindre en quelques minutes le centre d’Anvers à partir d’embarcadères situés en périphérie de la métropole. Pour un prix démocratique de maximum 3 euros, il est ainsi possible d’éviter les embouteillages qui encombrent régulièrement la première ville flamande. Une offre comparable est en train de se développer entre Bruxelles et Vilvorde, sur le canal de Willebroek. Le Waterbus permet de relier sept arrêts, connectés aux transports en commun classiques. À l’avenir, cette liaison devrait être prolongée jusqu’à Grimbergen et sept nouveaux arrêts devraient voir le jour. L’objectif est d’offrir une alternative au transport par route dans cette zone régulièrement confrontée aux embouteillages. D’autres villes proposent également un transport de passagers par voie navigables, comme la navette fluviale de Liège, qui dessert six arrêts entre la gare des Guillemins et Coronmeuse. Ces alternatives originales à la voiture font désormais aussi partie des solutions à nos problèmes de mobilité.

Détail

Liens promotionnels