Parlons Business : La voiture de demain : CNG ? sur Auvio

tous les sites
Parlons Business

La Première - Economie

Parlons Business

La voiture de demain : CNG ?

  • 1 min 31 s

Mercredi 08/01 : La voiture de demain : CNG ? Si on veut limiter les émissions polluantes lors des déplacements en voiture, la voiture électrique n’est pas la seul alternative. Il est aussi possible d’opter pour un moteur alimenté par du gaz naturel compressé, ou CNG, abréviation de « compressed natural gas ». Même s’il s’agit d’un carburant fossile, le CNG a l’avantage d’émettre très peu de particules fines et de dioxyde d’azote, des polluants qui sont produits en grande quantité par les moteurs qui fonctionnent au diesel et à l’essence. Par contre, la combustion du CNG émet lui aussi du CO2. Mais le gaz naturel compressé reste tout de même plus propre que les autres carburants fossiles et surtout, son tarif est avantageux : il représente environ 60 % du prix de l’essence. Ce qui permet de compenser largement la différence de prix par rapport aux véhicules traditionnels : une voiture au CNG coûte en effet environ 3.000 euros de plus. Mais comme les voitures électriques, les véhicules au gaz compressé ont une autonomie limitée : en moyenne, il faut faire le plein après 350 kilomètres. Pour compenser ce problème, les moteurs au CNG sont couplés à une alimentation à essence qui offre une autonomie supplémentaire d’au moins 150 kilomètres, histoire de garantir au conducteur de pouvoir rejoindre une station qui propose du gaz naturel compressé. En attendant mieux, les voitures au CNG se positionnent donc comme l’une des alternatives aux véhicules diesel et essence.

Détail

Liens promotionnels