Parlons Business : La fiscalité avantageuse des dons et legs sur Auvio

tous les sites
Parlons Business

La Première - Economie

Parlons Business

La fiscalité avantageuse des dons et legs

  • 1 min 36 s

Jeudi 07/11 : La fiscalité avantageuse des dons et legs Si vous vous montrez généreux, vous pouvez en récolter assez rapidement des bénéfices, en tout cas sur le plan fiscal. En Belgique, ceux qui réalisent une donation en faveur d’organismes agréés bénéficient d’une réduction d’impôt. Pour pouvoir en bénéficier, il faut que le don s’élève à au moins 40 euros par année civile et par organisation ; et il faut que l’organisme bénéficiaire du don délivre une attestation conforme à la loi. La réduction d’impôt s’élèvera à 45 % du montant donné. Mais il y a aussi des limites légales… Le montant total des dons réalisés en un an ne peut pas dépasser 10 % des revenus nets. Et il existe en plus un montant maximum absolu : pour que l’avantage fiscal s’applique, les dons ne peuvent pas dépasser 392.200 euros cette année. Pour les personnes qui effectuent des dons en faveur de la restauration d’immeubles classés, comme des monuments, par exemple, des avantages fiscaux régionaux peuvent aussi s’appliquer. Enfin, les donations en faveur d’ASBL ou de fondations bénéficient de droits de donation et de succession réduits. Les conditions et les tarifs varient légèrement d’une Région à l’autre du Royaume. Mais quelle que soit la Région, les impôts prélevés à l’occasion d’un donation ou d’un legs en faveur d’ASBL et de fondations sont souvent beaucoup plus bas que les droits de donation et de succession appliqués aux transmissions à d’autres bénéficiaires. Voilà encore une bonne raison – fiscale – de se montrer généreux...

Détail

Liens promotionnels