Parlons Business : . Les femmes à la tête des grandes entreprises sur Auvio

tous les sites
Parlons Business

La Première - Economie

Parlons Business

. Les femmes à la tête des grandes entreprises

  • 1 min 17 s

8. Les femmes à la tête des grandes entreprises Les femmes sont encore sous-représentées parmi les dirigeants de sociétés. Pour encourager une plus grande diversité au sommet de la hiérarchie des entreprises, la Belgique expérimente, depuis 2011, des quotas d’hommes et de femmes au sein des conseils d’administration des sociétés cotées en Bourse et des entreprises publiques. La « loi quota », comme on l’appelle, impose qu’au moins un tiers des administrateurs de ces grandes entreprises soient de l’un des deux sexes. Autrement dit, on ne peut pas avoir plus de deux tiers d’hommes au conseil d’administration. Cette approche contraignante a porté ses fruits. D’après une étude de l’Institut pour l’égalité des femmes et des hommes, le nombre de femmes au sein des conseils d’administration des grandes entreprises a triplé en dix ans. Mais tout n’est pas parfait pour autant : cette étude montre aussi qu’un tiers des sociétés analysées ne remplissent pas encore leurs obligations légales dans ce domaine. De plus, au sein des comités de direction, qui sont les organes de décision de ces grandes entreprises, la proportion de femmes reste nettement moins élevée, à savoir seulement 18 %. Il y a donc du progrès dans la percée des femmes à la direction des entreprises mais l’évolution est considérée comme encourageante...

Détail

Liens promotionnels