Parlons Business : Voici pourquoi une part de l’e-commerce échappe à la Belgique sur Auvio

tous les sites
Parlons Business

Parlons Business

Voici pourquoi une part de l’e-commerce échappe à la Belgique

  • 1 min 16 s

Les entreprises basées en Belgique doivent faire des efforts en matière de commerce électronique, en particulier dans les secteurs du commerce, de l’horeca et des transports. D’après les statistiques de Comeos, la fédération belge du commerce, plus de la moitié des transactions par internet effectuées l’année dernière en Belgique ont été réalisées sur des sites web étrangers, alors qu’il y a cinq ans, on ne comptait qu’une transaction sur trois effectuée sur des sites hors de nos frontières. D’après la Fédération des entreprises de Belgique, ce handicap de notre pays en matière de commerce électronique est responsable du retard de la croissance économique belge par rapport aux pays voisins au cours des trois dernières années. La fédération patronale pense que le retard de développement de l’e-commerce en Belgique est dû aux obstacles organisationnels et financiers qui empêchent de développer le travail en soirée et le week-end. Ces prestations décalées seraient pourtant indispensables pour assurer l’acheminement des marchandises commandées en ligne dans un délai satisfaisant. C’est un enjeu important pour l’e-commerce belge ; après les élections qui viennent d’avoir lieu, le prochain gouvernement sera probablement amené à se prononcer sur cette question.

Détail

Parlons Business

Liens promotionnels