Parlons Business : Une entreprise sans capital de départ ? Oui, mais... sur Auvio

tous les sites
Parlons Business

Parlons Business

Une entreprise sans capital de départ ? Oui, mais...

  • 1 min 24 s

À partir du 1er mai, la réforme du droit des sociétés permettra de constituer une société à responsabilité limitée sans aucun capital de départ. Jusqu’à présent, la loi exigeait un capital minimum de 18.500 euros. Désormais, on pourra donc créer une société sans apport initial, ce qui permettra de doter très facilement l’entreprise d’une personnalité juridique distincte, dans le but de protéger le patrimoine privé de l’entrepreneur, une condition importante pour encourager la création d’entreprise. Mais attention, l’absence de capital minimum ne veut pas dire qu’on pourra lancer une entreprise sans se soucier de son financement. La nouvelle loi exige que les fondateurs d’une société à responsabilité limitée détaillent leurs sources de financement dans un plan financier. Ce plan devra démontrer que l’entreprise dispose des moyens nécessaires pour fonctionner pendant deux ans. La loi ajoute aussi un critère de liquidité. Dès qu’un événement mettra en péril la liquidité de l’entreprise, les dirigeants devront prendre des mesures pour remédier à ce problème. En conclusion, même si la loi permettra, en théorie, de lancer une entreprise sans capital de départ, en pratique, il faudra toujours réunir des fonds si on veut que le projet réussisse.

Détail

Parlons Business

Parlons Business
Parlons Business
1 min 29 s

Parlons Business

. Les remèdes aux inégalités entre hommes et femmes au travai

Parlons Business
Parlons Business
1 min 23 s

Parlons Business

Importante marge de progression dans la numérisation des tâches RH

Parlons Business
Parlons Business
1 min 23 s

Parlons Business

Exemple de gestion informatisée du capital humain dans l’alimentation

Chargement ...
Liens promotionnels