Edward Saïd, l’outsider

tous les sites
Par Ouï-dire
Par Ouï-dire

La Première - Documentaires

Par Ouï-dire

Edward Saïd, l’outsider

  • 54 min

Arabe palestinien né dans une famille chrétienne, Edward Saïd émigre avec sa famille en 1951 à New York et fait l’expérience, très jeune, du provisoire et de la dépossession. Sa vie, amarrée à l’exil, lui offre un angle d’observation privilégié pour analyser le caractère contingent et historique de nos identités. Dans l’Orientalisme, ouvrage paru en 1978 et traduit en 35 langues, il déconstruit l’Autre musulman et l’Orient fantasmé et surtout la force des fictions qui tissent la toile des sciences humaines. La guerre de 1967 l’amène à prendre position publiquement, et à s’engager dans les instances de l’OLP -Organisation de libération de la Palestine.
Critique littéraire de haut vol, la question coloniale et la colonialité du pouvoir s’inscrivent désormais dans son œuvre interdisciplinaire. Il se risque à un récit autobiographique Out of place, traduit en français par À contre voie. Que signifie pour Edward Saïd être out of place ? Doit-on y entendre une connotation négative : être en dehors, toujours au mauvais endroit ou à l’inverse une invitation au déplacement ?
Un documentaire de Nedjma Bouakra, réalisé par Manoushak Fashahi, pour Toute une vie, France Culture.
Photo : Getty Images

Détail