Par Ouï-dire : La marche aléatoire du soldat Doblin sur Auvio

tous les sites
Par Ouï-dire

La Première - Documentaires

Par Ouï-dire

La marche aléatoire du soldat Doblin

  • 1 h

Lors de la capitulation de 1940, un fantassin français se donna la mort dans le village vosgien d’Housseras. Quatre ans après, il fut identifié comme ‘soldat Doblin, Vincent’. Mais sa véritable identité, sa vie et son histoire ne seront découvertes que bien plus tard : il s’agissait du mathématicien Wolfgang Döblin (né à Berlin en 1915), l’un des fils de l’écrivain et médecin allemand Alfred Döblin qui, d’origine juive et antinazi, avait dû fuir l'Allemagne avec sa famille en 1933. Ses derniers manuscrits (‘Sur l’équation de Kolmogoroff’), parvenus comme pli cacheté à l’Académie des sciences de Paris en février 1940, quatre mois avant sa mort à l’âge de 25 ans, ne pourront être étudiés qu’en 2000. Un documentaire de Jürgen Ellinghaus

Détail

Liens promotionnels