Par Ouï-dire : Albert Camus, un portrait en archives sur Auvio

tous les sites
Par Ouï-dire

La Première - Documentaires

Par Ouï-dire

Albert Camus, un portrait en archives

  • 59 min

Albert Camus nous quittait le 4 janvier 1960 il y a soixante ans. L’'écrivain mourait dans un accident de la route. 1960-2020 : rarement un écrivain aura eu une vie posthume aussi riche. C'est qu'il continue de nous parler. On le lit plus que jamais. Ses succès de librairie ne faiblissent pas. Pourtant on a beaucoup tenté de discréditer Camus ; il s'agissait pour le réseau Sartre de lui refuser le statut de philosophe. L'attribution du prix Nobel de littérature en 1957, loin d'être un moment de joie, ne fait que raviver les rancoeurs. Sartre, à l'annonce de la proclamation, aurait dit : « C'est bien fait ! ». Un nouveau regard sur Camus va s'installer avec la chute du mur de Berlin et, partant, l'écroulement de l'idéologie communiste. Sa clairvoyance, sa mesure sont alors reconnues. Aujourd'hui, on ne peut lire ou voir une représentation des Justes sans songer aux problématiques posées par le terrorisme contemporain. En 2009, il fut sérieusement envisagé par le président Sarkozy de le faire entrer au Panthéon. Ses enfants, Catherine et Jean, ont décliné l'offre, préférant le laisser là où il repose, au cimetière de Lourmarin, dans le Vaucluse qui lui renvoyait des parfums de son pays natal : l’Algérie.Un portrait en archives recomposé par Jeanne Garbasi

Détail

Liens promotionnels