Vivre ici Namur-BW-Luxembourg : Vivre ici Namur, Luxembourg et Brabant wallon sur Auvio

tous les sites
Orientation scolaire, les conseis d'Infor Jeunes

Vivacité - Lifestyle

Orientation scolaire, les conseis d'Infor Jeunes

Vivre ici Namur, Luxembourg et Brabant wallon

  • 4 min 8 s

"On le constate quotidiennement dans notre pratique professionnelle, notamment dans nos permanences, de nombreux jeunes commencent des études qui ne leur correspondent pas vraiment et doivent alors se réorienter. Plusieurs échecs successifs peuvent avoir des conséquences non-négligeables puisqu’il peut ne plus pouvoir se réinscrire dans l’enseignement supérieur en Fédération Wallonie-Bruxelles, c’est également généralement difficile à vivre pour le jeune" nous confie Eloise Chopin d'Infor Jeunes 
 Pour éviter de se retrouver dans cette situation, que doit faire le jeune en amont pour choisir choisir ses études ?

 " La clé est d’apprendre à se connaître, le jeune pourra ainsi se diriger vers un domaine qui peut lui correspondre. Plusieurs aspects peuvent l’aider dans sa réflexion : se connaît-il lui-même, quelles sont ses passions, valeurs, qualités, faiblesses ? Est-ce qu’il s’est bien renseigné sur les métiers et les professions qui existent (un métier qui bouge, au bureau, etc.) ? Et les métiers choisis correspondent-il bien à ces objectifs et aux conditions dans lequel il veut travailler ? Enfin est-ce qu’il s’est bien renseigné sur les études en fonction du parcours pour y arriver ? Est-ce que c’est des études qui lui correspondent en termes de cours et de méthodologie. En d’autres termes, il est nécessaire de faire preuve de proactivité et d’éviter d’attendre la fin de sa rhéto pour savoir ce que l’on fait l’an prochain ".
Infor Jeunes est l’un des lieux  conseillé  pour se renseigner sur les métiers et les études pour arriver à ces métiers. "Nous disposons de nombreux outils pour aider les jeunes à s’orienter mais aussi à mieux se connaitre. À ce titre, l’ensemble du réseau organise des permanences, des animations, des supports et aussi des salons (par exemple : partir étudier à l’étranger, travailler comme jeune au pair, le forum aux professions, etc.)".

Il est également possible de contacter les services des établissements d’enseignement supérieur qui proposent de l’aide à l’orientation et des permanences d’information ainsi que les IFAPME et les écoles de promotion sociale qui donnent des conseils et des informations sur leurs formations.  Les centres psycho-médicosociaux peuvent aider ainsi que le SIEP.

Le jeune  peut participer à des salons d’information pour se renseigner sur les meilleures options pour lui. Pour ce qui est de choisir, son métier ou sa filière d’emploi, on conseille aussi de faire des stages et/ou des jobs étudiants dans les domaines qui les attirent afin de se confronter à l’idée qu’ils ont de ce métier à la réalité. Il peut aussi être très intéressant d’aller à la rencontre de professionnels et de leur poser des questions sur leur métiers et ces conditions .  "Pour ce qui est des études, il peut participer à des journées portes ouvertes et suivre des cours. Avec la crise cette année, les écoles font des propositions virtuelles pour les journées portes ouvertes et pour découvrir les cours. Comme pour le métier, c’est vraiment intéressant de pouvoir discuter avec des élève qui suivent la filière qu’on souhaite faire". 

Sachez encore que d’autres initiatives ont été mises en place afin que le jeune ne soit pas trop lésé par la situation sanitaire dans son choix d’études, choix qui n’est déjà pas simple en temps normal. Il y a, par exemple, des groupes d’entraide qui se sont formés sur les réseaux sociaux. Via le groupe d’entraide " choisir ses études supérieures ", créé au sein du réseau Infor Jeunes, ce groupe permet à des étudiants et des futurs étudiants d’échanger sur les études qui les intéressent et de pouvoir poser toutes questions à ceux qui vivent déjà leur vie estudiantine.

On peut donc voir que malgré la crise sanitaire, il existe encore des possibilités pour le jeune de se renseigner sur son orientation. 



Si vous avez encore des questions, vous pouvez vous rendre dans l’un des 15 centres Infor Jeunes près de chez vous, sans oublier de consulter le site internet www.inforjeunes.be

Détail