Olivier Laurent : sur les pas de Brel à Paris - C'est du Belge - 02/03/2018

tous les sites
Olivier Laurent : sur les pas de Brel à Paris

Olivier Laurent : sur les pas de Brel à Paris

C'est du Belge

  • 6 min

Même le Figaro l'a écrit: "Olivier Laurent ne joue pas Brel, il l'incarne". un joli compliment pour Olivier qui imite ou interprète Jacques Brel à la perfection. Quand il entonne Amsterdam ou Ne me quitte pas, le public est emmené dans le sillage de Brel. Nous l'avons vécu personnellement pour C'est du belge. Nous avons emmené Olivier Laurent à l'Olympia, sur les traces de Brel: "C'est ici qu'il a quitté la scène en 1966. Il avait 37 ans, il était épuisé par ses concerts à répétition, parfois jusqu'à 300 par an. ET il se déplaçait en Citroën. Vous imaginez les déplacements de nuits !". Quelle sensation de voir Olivier entonner Amsterdam dans l'entrée de ce lieu mythique. Frissons...Nous avons également amené Olivier aux Trois Baudets à Pigalle, là où Brel a croisé Patachou et a commencé à avoir du succès. "Patachou lui a suggéré de gommer sa moustache et de ne plus jouer guitare à la main; il ressemblait trop à Brassens". Petit crochet par Le Tire-Bouchon à Montmartre, là où Brel a vécu ses premières heures parisiennes: "C'est ici qu'il a croisé Brassens. C'est ici qu'il a commencé à y croire". Le petit cabaret dans la cave de ce lieu chargé d'histoire...Olivier n'a pas manqué d'y chanter Bruxelles. Un comble, à Paris. Olivier Laurent n'était jamais venu au Tire-Bouchon. Une grosse dose d'émotion...

Détail

Prochain direct

à 20h18 sur La Une

C'est du belge

V Hocq-S Margaine-Striptease-Mikros-Detox

C'est du Belge

C'est du belge
C'est du belge
29 min

C'est du belge

Stéphanie Thunus - Sharko - Accent liégeois - Cinéma - Street Art

Extraits

Bonus

Liens promotionnels