Noms de dieux : Yehudi Menuhin sur Auvio

tous les sites
Noms de dieux

La Trois - Philosophie

Noms de dieux

Yehudi Menuhin

  • 57 min

Né en 1916 à New York, de parents juifs d'origine russe, Yehudi Menuhin commence l'étude du violon à l'âge de cinq ans à San Francisco et travaille avec un disciple d'Ysaye, Louis Persinger. Deux ans plus tard, il donne son premier concert qui marque le début d'une étonnante carrière d'enfant prodige. En 1927, sa famille se fixe à Paris où il rencontre Georges Enesco qui prend en main sa formation musicale. Le jeune virtuose devient un musicien réfléchi dont la maturité surprend. Il travaille aussi pendant deux ans avec Adolf Busch à Bâle. En 1935, il effectue son premier tout du monde (cent dix concerts !). Il cesse ensuite de se produire en public pendant deux ans. Durant la guerre, il joue pour la Croix-Rouge et dans les camps alliés. A la Libération, il intervient en faveur de nombreux musiciens inquiétés, notamment Wilhelm Furtwängler. En 1952, il rencontre Nehru et découvre l'Inde qui devient une seconde patrie. Fixé en Angleterre, il passe plusieurs mois de l'année en Suisse, à Gstaad, où il fonde un festival en 1956. Puis il assure la direction artistique du festival de Bath (1958-1969) et du festival de Windsor (1969-1972). A cette occasion, il fonde le Bath Festival Orchestra (devenu par la suite le Menuhin Festival Orchestra) avec lequel il aborde la direction d'orchestre. En 1963 voit le jour la Yehudi Menuhin Music School à Stoke d'Abernon (Surrey) dont le fonctionnement est calqué sur celui de l'Ecole Centrale de Moscou. Musicien complet, Menuhin fut aussi un animateur et un homme voué aux justes causes. Il n'hésita pas à s'engager totalement lorsque les droits de l'homme, de la musique ou la paix étaient compromis. Pendant six ans, il a présidé le Conseil international de la musique de l'U.N.E.S.C.O., multipliant les démarches humanitaires et contribuant à rapprocher les musiciens entre eux. Il est décédé en 2003.

Détail

Chargement ...
Liens promotionnels