Plus de Football : Europa League sur Auvio

tous les sites
MPH: "Jouer le match pendant 90 minutes et le jouer à fond parce qu’en foot on ne sait jamais"

MPH: "Jouer le match pendant 90 minutes et le jouer à fond parce qu’en foot on ne sait jamais"

Europa League

  • 2 min 59 s

Est-ce le premier match de la saison où le Standard ne part pas favori sur papier ?
« Evidemment quand on joue contre Arsenal. Je ne sais pas si quand on jouait contre les autres équipes on était favori, mais quand on joue contre Arsenal on ne l’est pas. C’est un club et une équipe avec beaucoup de qualités, de possibilités, des budgets énormes. Donc ils peuvent recruter de très très bons joueurs. Non seulement les grands joueurs que tout le public connait, mais aussi tous les plus jeunes qui ont déjà eu l’occasion de jouer certains matches cette saison. »
Ça ouvre des perspectives ? En championnat de Belgique vous avez l’habitude de voir des défenses regroupées, ici il faudra peut-être profiter des espaces qui vont s’ouvrir ?
« S’il y en a. Je crois qu’une équipe comme Arsenal doit aussi faire le jeu mais elle rencontre aussi des grandes équipes donc elle sait aussi se regrouper si c’est nécessaire. Je crois que ce sont des joueurs complets. Quand on voit leurs qualités physiques, de course, leur vitesse, leur technique, etc. Ils sont bien. Maintenant, est-ce qu’ils vont nous laisser des espaces ? Ça, je ne peux pas vous dire leur plan de bataille. Nous ce qu’il faut qu’on fasse, c’est essayer de jouer notre jeu en perte de balles comme on le fait dans le championnat aussi. Si on est en difficultés il faut qu’on soit regroupé. Mais si on a le ballon, il faut qu’on essaie de jouer. Je dis bien essayer, parce que cela dépend de ce que l’adversaire permet. »
Quel est le point fort que vous ayez noté du côté d’Arsenal ?
« Je crois que pratiquement chaque joueur sur le terrain est capable d’éliminer en un contre un, c’est déjà bien. Ils jouent avec des bacs très haut, ils amènent énormément de joueurs dans les seize mètres adverses. Ils jouent très juste, ça veut dire que si on fait la moindre erreur, ils nous punissent. C’es le niveau technique, le niveau physique, tout est très élevé. »
Une petite faille quand même ?
« On va essayer de les trouver. Quand on analyse Arsenal, on voit qu’ils peuvent encaisser des buts et on a vu comment ils pouvaient les encaisser, maintenant il ne faut pas être asphyxiés pour pouvoir faire les bons gestes et leur faire mal aussi. Si on doit passer trop de temps à les contrer, on n’aura plus l’énergie pour aller devant. Donc il faut toujours essayer de répondre du tac au tac. »
Est-ce que le Standard actuel est meilleur que celui qui a affronté Séville l’an dernier ?
« C’est une équipe différente, mais je crois que nous on est plus fort oui. On a évolué et heureusement parce qu’on a travaillé depuis un an. À Séville on n’avait pas mal débuté le match, on avait égalisé après avoir été mené 1-0, puis ils ont fait 2-1 et 3-1 à la mi-temps et là on s’est effondré un peu. Donc il ne faudra pas s’effrondrer, même si on a des moments difficiles, il faut jouer le match pendant 90 minutes et le jouer à fond parce qu’en foot on ne sait jamais. »

Détail

Plus de Football

Extraits

Bonus

Chargement ...
Liens promotionnels