Vivre ici Namur-BW-Luxembourg : Vivre ici Namur, Luxembourg et Brabant wallon sur Auvio

tous les sites
Méfiez-vous de la vaisselle en ... bambou !

Vivacité - Lifestyle

Méfiez-vous de la vaisselle en ... bambou !

Vivre ici Namur, Luxembourg et Brabant wallon

  • 4 min 57 s

Notre séquence conso en compagnie de l'asbl Ecoconso... il est aujourd'hui question de vaisselle en .... bambou !


La vaisselle en bambou mélaminé est populaire. Pourtant, elle est un danger pour la santé. Elle n'a d'ailleurs jamais vraiment été autorisée à la vente.

D’origine végétale, réutilisable, incassable, avec une image écolo, la vaisselle en bambou a tout pour plaire. Mais on a vu fleurir ces dernières années de nombreux articles composés d’un mélange de bambou et d’une résine plastique, la mélamine. E

"Pas de la vaisselle en bambou, qui ne pose pas de souci, mais cette vaisselle en bambou qui ressemble à du plastique, qui a un aspect plutôt mat et est souvent coloré ou décoré, j’ai nommé le bambou mélaminé. On a vu fleurir ces dernières années la vaisselle composée d’un mélange de bambou et de mélamine, qui est une résine plastique. Et ça pose problème." nous précise Ann Wulf d'Ecoconso

Une vaisselle qui a une image écologique trompeuse "Comme votre tasse, elle est souvent vendue comme " naturelle " ou même " biodégradable ". C’est vrai pour la fibre de bambou mais pas pour le produit fini une fois mélangé à la mélamine. On ne rend pas du plastique naturel ou biodégradable en y ajoutant simplement du bambou ! C’est du greenwashing".

Et la santé dans tout cela ? "De nombreux plastiques, quand ils sont en contact avec de la nourriture, peuvent libérer certains composés dans les aliments qu’ils contiennent. C’est un phénomène connu, c’est pourquoi ces migrations sont encadrées par des normes, afin qu’on ne mange pas (trop) de composés toxiques. Le problème c’est que la vaisselle en bambou mélaminé a des taux de migrations trop importants de mélamine et de formaldéhyde, jusqu’à 60 fois la norme autorisée. En fait l’ajout de bambou " perturbe " la matière plastique et ça augmente le passage de composés du plastique de la vaisselle vers la nourriture".

On trouve facilement de la vaisselle en bambou mélaminé pour les tout-petits, à cet âge où on a peur d’utiliser de la vaisselle qui casse. Les jeunes enfants sont un public particulièrement sensible et à protéger "eux, potentiellement, ils mangent dans cette vaisselle plusieurs fois par jour, y compris des repas chauds"



La législation européenne prévoit une liste des substances qui ont le droit d’être mises dans du plastique alimentaire et le bambou n’y apparaît pas ! Alors il y a un peu de flou parce que dans la liste il y a " farine et fibres de bois, non traitées ". Outre le fait que ça n’est pas très clair, l’autorité européenne pour la sécurité alimentaire considère que les fibres de bois devraient plutôt faire l’objet d’une autorisation au cas par cas.

Bref, non seulement le bambou n’était pas autorisé, mais en plus ce qui s’en rapproche le plus est lui-même sujet à caution

Détail