Matin Première : L'invité de la Matinale : Marc De Mesmaeker, commissaire général de la Police Fédérale sur Auvio

tous les sites
Matin Première

Matin Première

Séquences 0 / 25

La Première - Magazines

Matin Première

L'invité de la Matinale : Marc De Mesmaeker, commissaire général de la Police Fédérale

  • 3 h

La confiance entre la police et les citoyens est-elle abîmée ?

L'année écoulée aura été marquée différentes polémiques autour d'interventions policières. D'Anderlecht à Roulers en passant par Waterloo et Blankenberge, des opérations ont tendu les relations entre forces de l'ordre et certains citoyens.

La mort d'un jeune bruxellois samedi soir suscite d'ailleurs en ce moment des interrogations. Un juge d'instruction a été saisi et une manifestation a eu lieu ce mercredi après-midi en réaction à ce décès.

Comment réagit le patron de la police fédérale ? Marc De Mesmaeker est l'invité de « Matin Première ».
Images à l'appui via les réseaux sociaux, les violences policières et contre les policiers cristallisent les débats. Les syndicats évoquent du « bashing ». Le gouvernement veut la « tolérance zéro » vis-à-vis des violences policières. Quelle est la réponse des autorités ? Comment aborder cette situation ?

Nous évoquerons aussi avec Marc De Mesmaeker la crise sanitaire et la manière avec laquelle elle a marqué durablement le travail du policier.
Le commissaire général est arrivé en fonction en juin 2018 dans un contexte terroriste. Qu'est-ce qui préoccupe aujourd'hui les services de sécurité ? La crise sanitaire a-t-elle permis à de nouvelles formes de criminalité de se développer ?

Le nouveau gouvernement fédéral a prévu de refinancer la police (une enveloppe structurelle de 213 millions) pour la rendre plus efficace. Comment ? L'accent est mis sur la digitalisation ; avec quelles conséquences pour les citoyens ?

Détail