Matière Grise

tous les sites
Matière Grise

Matière Grise

  • 28.04.18
  • La Une
17h03
17h57

Hors-Série : Qui a tué Néandertal ? Depuis sa découverte en 1856, la perception de l'Homme de Néandertal a bien changé, et l'on est passé d'un extrême à l'autre : au départ, et pendant très longtemps, il a été décrit comme un homme parfaitement bestial, dénué de toute capacité intellectuelle, s'apparentant davantage au singe qu'à l'homme. Ensuite, bien au contraire, s'est substituée l'image d'un homme idéal, écolo avant l'heure, pacifiste, solidaire vis-à-vis des membres les plus faibles de son groupe, soucieux d'enterrer ses morts, capable d'une pensée spirituelle voire symbolique. Le mythe du bon sauvage a remplacé celui du barbare à peine sorti de l'animalité. En même temps, un mystère demeure : pourquoi donc, après avoir vécu et s'être déployé sur divers territoires pendant 300 000 ans, finit-il par disparaître en seulement 10 000 ans, au moment même de sa cohabitation avec les Hommes modernes en Europe ? Faut-il chercher une cause unique à sa disparition ? L'homme moderne étant, de manière très vraisemblable, impliqué directement dans les causes de cette disparition, ne faut-il pas s'interroger aussi sur les raisons de son expansion à lui, qui est sans limites ? Ces questions sont d'autant plus vivaces que les dernières recherches en paléo-génétique attestent que nous, les Homo Sapiens actuels, avons tout de même entre 1% et 4% de patrimoine génétique en commun avec Neandertal... Chaque hypothèse (surmortalité infantile, dilution génétique au sein du génome de l'Homme moderne, génocide, épidémies, concurrence sur une même niche écologique ou encore révolution culturelle manquée, etc.) mérite d'être abordée avec la plus extrême subtilité. Une recherche menée dans diverses directions en même temps, avec l'espoir de pouvoir, peut-être enfin, répondre à cette grande question de l'évolution humaine...

Détail

Matière grise

Extraits

Bonus

Matière Grise express

Liens promotionnels