Studio Foot : les résumés : Pro League - 33e journée sur Auvio

tous les sites
Leye élogieux envers ses joueurs après Eupen – Standard : "On commence à avoir quelque chose de solide"
Studio Foot : les résumés

RTBF Sport - Jupiler Pro League

Leye élogieux envers ses joueurs après Eupen – Standard : "On commence à avoir quelque chose de solide"

Pro League - 33e journée

  • 3 min 22 s

La victoire 0-4 du Standard à Eupen vendredi soir a boosté le moral des Liégeois à 7 jours du match face au Beerschot et qui décidera fort probablement de leur présence ou pas dans les playoffs 2.

Le coach des Rouches Mbaye Leye avait donc pas mal de positif à tirer de la rencontre de son équipe… mais aussi du négatif comme un début de match très mal négocié. "On a eu un premier quart d’heure difficile. On a eu du mal à entrer dans le match. On était en retard sur tous les duels. C’est difficile à expliquer. J’ai toujours dit que cette équipe avait besoin de régularité, d’efficacité. On a eu l’efficacité aujourd’hui en marquant 4 buts mais la régularité, on la cherche toujours", a déclaré Leye au micro d’Eleven Sports.

Le coach du Standard peut d’ailleurs remercier Arnaud Bodart, déterminant pour garder le zéro face aux précoces assauts eupenois.

"On a eu la chance qu’Arnaud (Bodart), lui, était réveillé et a pu sortir des bons arrêts sur le premier quart d’heure. On a remarqué aussi quand Raskin s’est réveillé. Il était malade toute la nuit. Normalement, il ne devait pas jouer. Il est allé chercher au fond de lui. Je suis content ! Quand lui met le tempo dans l’équipe et les autres suivent."

Leye a poursuivi avec les compliments. "Cimirot a fait du bien. C’est important d’avoir un catalyseur au milieu de terrain. Quelqu’un qui gère le rythme. Avec Amallah, Muleka et beaucoup d’autres joueurs, on commence à avoir quelque chose de solide. Il faut continuer et chercher la régularité. On a fait une mi-temps. La deuxième mi-temps ce sera contre le Beerschot dimanche."

La prestation de Muleka ? Il est toujours à fond et puis il a cette chose qui est importante dans le football belge : savoir garder le ballon dos au but. Il sait le faire face à des grands gaillards derrière lui et ça montre la progression qu’il est en train d’avoir. Il fallait être patient avec lui. Quand tu viens d’Afrique, que tu débarques dans le froid, ce n’est pas facile. Il fallait un temps d’adaptation."

Détail

Clasico

Les résumés de Standard-Anderlecht

Chargement ...