Les tournois de l'Académie - La Belgique et les Droits de l'Homme (5/6) - 12/12/2018

tous les sites
Les tournois de l'Académie

Les tournois de l'Académie

La Belgique et les Droits de l'Homme

  • 1 h 24 min

Depuis 1950, chaque 10 décembre, la planète Terre fête - à des degrés divers selon les pays - la Journée des droits de l'homme. Elle a été instaurée par l'Assemblée générale des Nations unies afin d'honorer la proclamation de la Déclaration universelle des droits de l'homme, le 10 décembre 1948 : 2018 en marque donc le 70e anniversaire. Pour autant, n'oublions pas que, dans la mouvance de la Révolution qui venait d'éclater en France, l'Assemblée constituante reconnaissait la Déclaration des droits de l'homme et du citoyen, le 26 août 1789... Il en a fallu du temps pour que l'on statue sur ces droits !

Mais qu'en est-il particulièrement de la Belgique dans ce cadre ? Il suffit d'évoquer l'une des priorités des accords de gouvernement de 2014 qui prévoyait la création d'un Institut des droits de l'homme. Cette idée figure dans tous les accords de gouvernement depuis 1999, mais aucun n'a réussi à la concrétiser. Le principe remonte à 1990, lorsque la conférence mondiale sur les Droits de l'homme qui se tenait alors à Vienne, demandait la création d'une telle institution dans chaque pays européen. Près de 30 ans plus tard, où en est-on en Belgique ? En 2016 le ministre de la Justice, Koen Geens expliquait que le dossier était prêt...De son côté, Zuhal Demir, secrétaire d'Etat à l'Egalité des chances signalait que, depuis le démarrage des discussions en 2014, celles-ci s'étaient enlisées. Alors, que se passe-t-il entre ces deux cabinets que sont Egalité des chances et Justice ? Il semble qu'on réfléchit, qu'on négocie... Le respect des Droits de l'homme est un domaine complexe. A l'instar de tant d'autres pays, en cette matière la Belgique a ses bons et ses mauvais côtés, se faisant régulièrement harponner sur différents problèmes tels la ventes d'armes à des pays en guerre, la surpopulation carcérale, les demandeurs d'asile... Mais notre petit royaume est également précurseur puisque, dès 1996, il fut le premier pays d'Europe occidentale à retirer la peine de mort de son code pénal, aussi bien en temps de paix qu'en période de conflit ; la Belgique défend aussi quelques-uns des thèmes prioritaires de la Déclaration des Droits de l'homme que sont la protection des droits de la femme, de l'enfant, la lutte contre la peine de mort ou encore contre toute forme de discrimination, y compris celle basée sur l'orientation sexuelle.

Bref, on l'aura compris, la Belgique avance, peut-être trop lentement de l'avis de certains. Il est bon à parier que la création d'un Institut des droits de l'homme contribuerait, sans nul doute, à remédier aux lacunes dans la protection des droits humains chez nous... L'actuel Gouvernement parviendra-t-il à boucler ce dossier avant la fin de la législature en 2019 ? L'avenir nous l'apprendra.

Détail

Les tournois de l'Académie

Les tournois de l'Académie
Les tournois de l'Académie
1 h 24 min

Les tournois de l'Académie

La Belgique et les Droits de l'Homme

Lecture en cours ...

Extraits

Bonus

Liens promotionnels