Les Sentinelles - Marie-Claude François-Laugier (3/9) - 07/04/2019

tous les sites
Les Sentinelles

Les Sentinelles

Marie-Claude François-Laugier

  • 53 min

L'argent, dans nos années de crise, est au cœur de nos préoccupations. Marie-Claude François-Laugier, spécialiste de la finance devenue psychanalyste, a exercé dans la banque et la haute finance pendant de nombreuses années avant de réaliser, à 57 ans, son rêve d'enfant : devenir psy. Elle est l'auteur de "Comment régler ses comptes avec l'argent" (Payot 2004) et de "L'argent dans le couple et la famille" (Payot 2007). L'argent a une symbolique très puissante. Pour beaucoup, il est synonyme de puissance, de force, de plaisir absolu. Il permet aussi à certains d'exercer un pouvoir sur les autres, dans le couple, en famille ou au sein de l'entreprise. L'argent représente aussi la sécurité, la protection. On pense au fameux bas de laine des personnes âgées. Ou encore le plaisir, mais qui parfois comble un vide intérieur. Certains entretiennent des rapports pathologiques avec l'argent, comme les acheteurs compulsifs, les débiteurs chroniques ou le prodigue pour qui c'est la façon d'être aimé. Et puis, il y a l'avare qui considère l'argent comme un membre de son corps. Et quand elle fait référence à Mélanie Klein, Marie-Claude explique que notre rapport à l'argent se noue au stade oral, lorsque le sein de la mère représente le bien-être de l'enfant. L'adulte qui thésaurise érigerait l'argent en objet idéal dans une quête vers cette satisfaction absolue... Sur le sujet de l'argent dans le couple, la psychanalyste nous explique que les disputes financières au sein d'un couple peuvent être des symptômes de déficits affectifs. L'argent est un moyen de contrôle et d'emprise de la part de celui qui détient davantage de biens. Mais les variations sont infinies. L'homme ou la femme s'assure de son autorité sur l'autre en le comblant, en le gâtant, ce qui conforte la réussite du donateur. Il achète son(sa) partenaire qui ne peut être que reconnaissant(e). L'attitude inverse est de priver l'autre, en distillant la monnaie au compte-gouttes, d'où un sentiment de toute-puissance et de propriété. Au centre des soucis de dépendance ou d'indépendance financière au sein du couple, règne souvent, de chaque côté, la terreur de l'abandon, qui peut renvoyer à des manques, comme l'absence du père ou de la mère. De nombreux couples en rupture font indéfiniment leurs comptes. Inconsciemment, ils ne souhaitent pas y mettre un terme, car cela signifierait un lien cassé à jamais. Quant aux acheteurs compulsifs et les malade du jeu, leurs addictions sont proches de la toxicomanie, de l'alcoolisme ou de la frénésie sexuelle. L'enjeu en est la prise de risque, la recherche de sensations et de plaisir. Cette phase euphorique qui ne dure qu'un temps, se poursuit par de la culpabilité, des angoisses, de la honte...

Détail

Les Sentinelles

Les Sentinelles
Les Sentinelles

Prochain direct

à 21h53 sur La Trois

Les Sentinelles

Joël de Rosnay

Les Sentinelles
Les Sentinelles
53 min

Les Sentinelles

Marie-Claude François-Laugier

Lecture en cours ...

Extraits

Bonus

Liens promotionnels