#POPUP 14H30 : #PopUp Fanny Guéret sur Auvio

tous les sites
Les résultats effrayants de l'enquête de #noustoutes sur le consentement dans les rapports sexuels

Pure - PURE

Les résultats effrayants de l'enquête de #noustoutes sur le consentement dans les rapports sexuels

#PopUp Fanny Guéret

  • 5 min

Les résultats d'une enquête Oui une enquête menée par le collectif #NousToutes, mouvement féministe qui a voulu interroger sur le consentement dans les rapports sexuels. Les résultats sont là, et les chiffres sont effrayants et percutants. Alors pour la méthodologie: c'est plus de 100 000 personnes (dont 96 600 femmes) qui ont répondu à un questionnaire diffusé sur les réseaux sociaux pendant 10 jours le mois dernier. Et 75 % des répondantes ont entre 15 et 35 ans.30 questions ont été posées à des personnes hétéros en couple sur leurs expériences sexuelles passées et leur rapport au consentement. Et cette enquête, c'est une 1ère en France. Alors, ce qui en ressort: - Une femme sur 6 témoigne avoir eu un rapport sexuel non consenti lors de son tout premier rapport sexuel. Et parmi elles, plus d'une sur 3 déclare que c'est arrivé lorsqu'elle avait moins de 15 ans. - 1 femme sur 2 a déjà subi des violences s'apparentant à un viol de la part du partenaire. - 9 femmes sur 10  disent avoir déjà subi des pressions pour avoir un rapport sexuel. CSQ: Cette étude est un véritable outil de prise de conscience pour aller plus loin. Il faudrait notamment effectuer une enquête d'envergure sur le point de vue masculin; Le mouvement Nous Toutes interpelle d'ailleurs le gouvernement pour créer “un module obligatoire dans la scolarité sur la question de l'égalité et sur la prévention des violences sexistes et sexuelles, et de fixer un seuil d'âge de non-consentement pour les enfants.” Ils lancnte le #JaiPasDitOui sur les réseaux sociaux pour encourager les femmes à parler. La clé, c'est comme souvent, par l'éducation que ça doit passer, à la maison, parlez avec vos enfants des questions de respect, d'égalité, de communication: pouvoir dire non et aussi pouvoir l'entendre, calmer la pression de devoir vite avoir des rapports sexuels pcq c'est le schéma à suivre, aborder l'influence de la  pornographie; l'éducation doit aussi absolument passer par l'école, avec un programme plus vaste qu'une petite heure d'éducation sexuelle.

Détail

Liens promotionnels