Vivre ici Namur-BW-Luxembourg : Vivre ici Namur, Luxembourg et Brabant wallon sur Auvio

tous les sites
Les jeunes et les Forces de l'Ordre

Vivacité - Lifestyle

Les jeunes et les Forces de l'Ordre

Vivre ici Namur, Luxembourg et Brabant wallon

  • 5 min 27 s

Les jeunes peuvent parfois être confrontés à la police, pour une fouille ou un contrôle d’identité lors d’une soirée, d’un festival ou d’un concert. Les jeunes se retrouvent parfois dans des situations où ils ne connaissent pas leurs droits, pourtant comme tous ils en ont
Imaginons qu’un jeune soit en train de boire un verre sur une place avec ses potes, il est soumis à un contrôle d’identité, comment doit-il se comporter ?

"Il est important pour le jeune d’être conscient que les policiers peuvent contrôler son identité sans en expliquer la raison, même si le jeune est mineur, ça c’est la première chose. Bien évidemment les policiers doivent avoir des motifs raisonnables de contrôler une identité, par exemple si un jeune a commis ou se préparait à commettre une infraction, si il a ou se préparait à troubler l’ordre public. Les policiers doivent agir dans le respect de la loi lors de leurs contrôles et ils ne peuvent pas contrôler une personne en fonction de la couleur de sa peau" nous précise Céline Van Hemelryck d' Infor Jeunes. Elle nous rappelle également que la police peut sanctionner le jeune s’il n’a pas ses papiers d’identité sur lui. C’est impératif d’avoir sa carte d’identité sur soi en permanence dès l’âge de 15 ans.

Et si le jeune est distrait et qu’il oublie ses papiers, que doit-il faire ?

" Dans un premier temps, le jeune peut essayer de prouver son identité via un autre support. Par exemple au moyen d’une carte étudiante, d’un abonnement de transport en commun. Alors ça ne suffit pas toujours et que le jeune doit vraiment être attentif à avoir ses papiers sur lui. Il est important de savoir que le policier peut donner une contravention et/ou procéder à une arrestation administrative pour vérifier son identité. Dans le cas où ça ne suffit pas, le jeune doit accepter de suivre les policiers au poste de police"

Si un jeune est à une manifestation par exemple et qu’il est soumis à fouille justifiée, quels sont ses droits ?

"La première chose à savoir est que le policier qui effectue la fouille doit être du même sexe, c’est très important. Les policiers ne peuvent également pas exiger de se déshabiller complètement, sauf dans le cas d’une fouille à corps avant d’entrer en cellule. Petite information supplémentaire, il faut savoir que la fouille ne peut pas durer plus d’une heure."

Et dans le cas d’une infraction d’un degré supérieur, le recours à la force est-il légitime ?

"Oui, le policier a le droit, et parfois même le devoir, de recourir à la force lorsqu’il est confronté à de la violence physique ou à une menace de violence. Mais l’usage de la force doit être justifié : poursuivre un objectif légitime, constituer le seul moyen pour atteindre ce dernier, être raisonné et proportionnel et être précédé d’un avertissement dans la mesure du possible. Si une de ces conditions n’est pas respectée, le policier dépasse les limites de son droit et risque d’être condamné en justice"

Ecoutez Céline



et pour en savoir plus : https://inforjeunes.be/

Détail

Extraits

Chargement ...