Vivre ici Namur-BW-Luxembourg : Vivre ici Namur, Luxembourg et Brabant wallon sur Auvio

tous les sites
Les Jardins d'Eau d'Annevoie ouvrent leurs portes ce 27 mars

Vivacité - Lifestyle

Les Jardins d'Eau d'Annevoie ouvrent leurs portes ce 27 mars

Vivre ici Namur, Luxembourg et Brabant wallon

  • 5 min 53 s

Les Jardins d'Eau d'Annevoie ouvrent leurs portes ce samedi 27 mars dans un contexte exceptionnel


Une nouvelle saison touristique place sous le signe de l'excellence et de l'harmonie avec la nature. Un démarrage en force grâce à l'obtention du précieux label français "Jardin Remarquable" - Vecteur d’une politique publique en faveur d’un patrimoine spécifique, celui des parcs et jardins, ce label distingue les jardins - d’ores et déjà protégés au titre des monuments historiques ou ne bénéficiant pas d’une telle protection - par leur composition, leur intégration dans le site et la qualité des abords, les éléments remarquables tels que la présence de l’eau, de fabriques..., leur intérêt botanique, historique et la qualité de l’entretien mis en place dans le cadre d’un plan de gestion.

L’enjeu de cette saison pour les Jardins d’Eau d’Annevoie – comme pour d’autres attractions touristiques du pays – sera de capitaliser rapidement sur la fidélisation du nouveau public belge qui s’est intéressé au patrimoine national à cause du contexte covid et dont l’intérêt risque de s’étioler dès la réouverture des frontières.

L'ouverture ce 27 mars des Jardins d'Eau d'Annevoie offre aux visiteurs une expérience nouvelle. Dans la continuité des années précédentes, d’importantes rénovations à l’authentique ont été réalisées pendant l’hiver, que ce soit en termes de restauration du château ou des jardins d’eau du XVIIIème siècle.

Le public pourra désormais admirer ce patrimoine dans un nouvel écrin car une restauration exhaustive des façades du château est terminée. Le reflet de la nouvelle façade jaune agrémentée de ses balcons en fer forgé et or est du plus bel effet et permet de retrouver l'esthétique du bâtiment tel qu’il devait être lors de sa construction au XVIIIème siècle. Le buffet d'eau pièce maîtresse et rare témoignage de l'architecture des jardins au XVIIIème siècle a retrouvé son Neptune, fonte ancienne du sculpteur liégeois Guillaume EVRARD. La restauration du sanglier statue massive de pierre commandée par Charles Alexis de MONTPELLIER lors de la construction des jardins au milieu du XVIIIème siècle se termine.

Le végétal a aussi été soigné. Le quinconce de charmes a été restitué au sommet de la grande cascade. Le bois vert a été replanté. Le rocher du lion retrouve ses formes originales.

Le prolongement du grand canal serpentant vers le bois de l'ermitage a été dégagé offrant une belle extension de la surface accessible au public.

Autre nouveauté, l’ouverture d’une toute nouvelle boutique consacrée aux arts décoratifs et aux arts de la table avec évidemment comme fil rouge, le plaisir des jardins



Détails en compagnie de Nathalie de Changy, directrice des Jardins

Détail