Les chinois achètent notre bois à prix d'or

tous les sites
Les chinois veulent notre bois
On n'est pas des pigeons

La Une - Info

Les chinois veulent notre bois

On n'est pas des pigeons

  • 2 min 33 s

Les chinois achètent le bois belge, particulièrement le chêne. Résultat, nos scieries manquent de matières premières comme l'explique, à Paul-Henri Burrion, le menuisier Raphaël Cornet qui se fournit dans une scierie de Faulx-les-Tombes. Et, il n'est pas le seul à s'en plaindre: les scieurs sont dépassés par le marché à l'exportation vers la Chine laquelle achète à prix d'or. Des pays comme la France ou encore l'Allemagne limitent l'exportation à un pourcentage déterminé. Et la Belgique?

Détail