Vews : vews sur Auvio

tous les sites
Les chèvres et le yoga

Les chèvres et le yoga

vews

  • 1 min 49 s

Le doux soleil suédois de septembre darde ses rayons apaisants sur ce champs. C'est là, au milieu des chèvres, qu'un troupeau de "yogistes" a décidé de poser ses tapis. Ici, la nature invite au calme, le décor idéal pour s'adonner à ces exercices de relaxation.

Malin Tyren Bakken dirige des sessions de "yoga chèvre" à Lidingo :
"Je pense qu'être dans la nature en compagnie de ces chèvres, ça donne un sentiment de douceur. Quand elles ont fini de manger, elles peuvent venir s'allonger à côté de vous, elles grimpent sur vous et vous rendent plus calme."

Anna Pramborg, participante au "yoga chèvre" :
"Le yoga et les chèvres, ça semble à première vue un peu fou à essayer. Mais j'aime le yoga. Ceci explique cela."

La pratique un peu décalée est née aux Etats-Unis. Les chèvres peu farouches deviennent des compagnes de jeu idéales. Plusieurs études ont déjà montré les bienfaits pour le corps humain, de s'entourer d'animaux.

Malin Tyren Bakken :
"L'été dernier, c'était la première fois que nous faisions des essais, puis il a plu et les chèvres ont disparu, mais tout le monde a ri et s'est bien amusé. Et la deuxième fois, le soleil brillait et tout le monde disait que nous devions recommencer."

Christine Wahlgren, professeur de "yoga chèvre" :
"C'est mon voisin qui m'a envoyé une petite annonce de Facebook pour me dire qu'ils cherchaient des professeurs de yoga et j'ai pensé : 'Le yoga chèvre, ça sonne vraiment bien', alors j'ai répondu immédiatement : 'Oui, je veux faire ça'."

L'expression "devenir chèvre" signifie s'impatienter, s'énerver. Tout un paradoxe quand on voit l'effet reposant répercuté par ces chèvres sur ces yogistes... et inversement.

Détail

Vews

Vews 22h30
Vews 22h30

Prochain direct

à 22h30

Vews 22h30

Extraits

Liens promotionnels