Les chemins de l'édition - Georges Roland - 30/08/2018

tous les sites
Les chemins de l'édition

Les chemins de l'édition

Georges Roland

  • 1 min 29 s

Être auteur(e) aujourd’hui, c’est notamment se frayer un chemin jusqu’à la bonne maison d’édition. Un parcours parfois compliqué. Et quand un auteur a la chance de se faire éditer, les relations avec son éditeur, c’est parfois pour le meilleur, parfois pour le pire. "Les chemins de l’édition", voyage interactif visible sur lapremiere.be, nous emmène au cœur de cette relation si particulière.

Malgré la grande douceur qui se dégage de lui, l’écrivain belge Georges Roland rangerait bien le mot éditeur dans la catégorie des insultes fleuries au même rang que « schieve architect ». Plusieurs déconvenues l’ont éloigné des maisons traditionnelles, à telle enseigne qu’il a fondé les Bernardiennes, une association d’écrivains indépendants. Ici chacun garde la liberté d’écrire ce qu’il veut. Le groupe met ses ressources intellectuelles en commun, sous un même label éditorial. Georges Roland est multiple. Il écrit des romans de gare humoristiques, des romans noirs, des poèmes… sous autant de pseudonymes. Le succès ne l’intéresse pas. Être un écrivain, c’est être un écrivain tout simplement. Pas un grand, conclut-il.

Détail

Les chemins de l’édition

Liens promotionnels