Les Carnets du Bourlingueur - La face cachée des croisières - Arnaque au Tuk-Tuk - Massacre au...

tous les sites
Les Carnets du Bourlingueur

Les Carnets du Bourlingueur

La face cachée des croisières - Arnaque au Tuk-Tuk - Massacre au parc Kruger

  • 34 min

LE DOC : LA FACE CACHEE DES CROISIERES Croisière ! Le mot à lui seul fait rêver : grands horizons, escales exotiques, luxe et farniente,... Mais ce monde des paquebots sur lesquels on anticipe tous les désirs des clients est un univers complexe qui mérite la visite ! Les navires de croisière sont devenus aujourd'hui des clubs de vacances flottants à des prix très abordables avec piscines, bars, restaurants et animations dignes des plus grands parcs d'attraction. Ils sont devenus une destination en soi et séduisent tous les publics. L'an dernier, 25 millions de touristes ont embarqué sur ces paquebots de la démesure, 2 fois plus nombreux qu'il y a 10 ans. Une aubaine pour les chantiers de construction qui fabriquent des bateaux toujours plus hauts, toujours plus grands. Une course au gigantisme mais à quel prix ? Derrière l'image cultivée par les compagnies de croisière, se cache une réalité beaucoup plus nuancée. Gourmands en énergie, ces immeubles flottants utilisent un carburant encore polluant. Quelles sont les conséquences pour les habitants des ports qui accueillent ces navires et pour les passagers qui naviguent à bord? Un reportage de Sophie Roland et Aymeric Guillot

LE CARNET : ARNAQUE AU TUK-TUK C'est en Inde aux prises avec les chauffeurs de Tuk-tuk que l'on retrouve le Bourlingueur... Difficile de planifier des horaires ou un budget pour voyager tant la distance est une notion aléatoire pour certains chauffeurs... Face à la double tarification (autochtones / touristes) et face aux conseils de terrain biaisés des chauffeurs pour trouver un hôtel ou un restaurant, la prudence est de mise !

LE DOC : MASSACRE AU PARC KRUGER Situé dans le nord-est de l'Afrique du Sud, le parc Kruger couvre une superficie grande comme la moitié de la Suisse. Deux millions d'hectares de savane et de brousse où l'on peut encore voir en liberté lions, éléphants, rhinocéros, guépards et buffles sauvages : les " big five ". Mais depuis deux ans, ce paradis est devenu le terrain de chasse des braconniers. Ils sont à l'affut d'un produit plus cher que l'or : la corne de rhinocéros. Un drame qui malheureusement n'a rien d'exceptionnel : l'année dernière, 1 400 rhinocéros ont été abattus dans le parc. Une hécatombe qui est due à l'explosion de la demande de pays comme le Vietnam et la Chine. Là-bas, la poudre de corne de rhinocéros est considérée comme un puissant aphrodisiaque et se vend 65 000 dollars le kilogramme. Quatre Français s'y sont installés afin de sauver les rhinocéros.

Détail

Les carnets du bourlingueur

Le doc du bourlingueur

Liens promotionnels