Le Parcours des Diables Rouges en France - Coupe du Monde 1998 - 16/03/2018

tous les sites
Le Parcours des Diables Rouges en France

Le Parcours des Diables Rouges en France

Coupe du Monde 1998

  • 4 min 53 s

La Belgique connait un début de campagne qualificative chaotique qui coûte sa place Wilfried Van Moer. Georges Leekens est débauché à Mouscron où il fait des miracles. Engagé pour préparer l'Euro 2000, Mac The Knife ramène les Diables à la deuxième place du groupe 7 derrière les Pays-Bas. En barrages, les Belges écartent l'Eire et s'invitent en France. Dominateurs en qualifs - ils ont battu les Belges deux fois (0-3 et 3-1) - les Néerlandais partent largement favoris. Un statut qu'ils confirment sur le terrain. Les Belges souffrent. Et heureusement pour nos compatriotes, Filip De Wilde est dans un grand jour. Marc Overmars est virevoltant sur son flanc et Bertrand Crasson ne sait plus ou donner de la tête. Leekens le remplace par Eric Deflandre après ... 22 minutes. Un choix d'autant plus judicieux que le Brugeois écartera deux fois le danger à même la ligne. Les actions offensives noir-jaune-rouge sont timides. Lorenzo Staelens fait dégoupiller Patrick Kluivert. Mais même à dix, les Oranje sont les plus incisifs. Les Diables tiennent bons et empochent un bon point (0-0). Pour sa deuxième rencontre, notre équipe nationale a mis le cap au Sud et sur la chaleur bordelaise. Le début de match est équilibré et spectaculaire. Pardo est exclu pour une faute sur Vital Borkelemans. En supériorité numérique, les Diables prennent le dessus. Marc Wilmots fait parler sa puissance et son jusqu'au boutisme. Le taureau de Dongelberg n'a sans doute jamais aussi bien porté son surnom, il transperce la défense mexicaine et signe un doublé tout en muscle. Le scénario est parfait .... jusqu'à cette faute de Gert Verheyen dans le rectangle. Penalty, carte rouge et Garcia Aspe qui transforme. Le match vient de tourner. Blanco égalise à la 65e. 2-2 score final. Au coup d'envoi, les données sont claires : les Belges ont besoin d'une victoire par deux buts d'écart pour rejoindre les huitièmes de finale. Après 16 minutes, Luc Nilis et les Diables ont fait la moitié du chemin. Le deuxième goal ne viendra jamais.
Peu après l'heure de jeu, Leekens sort Scifo pour Van der Elst. Une décision étrange qui reste en travers de la gorge du joueur d'Anderlecht. Furieux, Scifo refuse, d'ailleurs, la main tendue par son entraîneur. C'est le point final du conflit qui oppose les deux hommes et de le clap de fin de la carrière internationale du meneur de jeu. Écarté de la sélection pendant plusieurs mois, l'ex-joueur de l'Inter a été sélectionné de justesse pour le rendez-vous français suite à la blessure de Dominique Lemoine et à un gros lobbying de la presse. Le Mondial français s'achève sur une fausse note. Yoo Sang-Chul et la Corée arrachent le partage (1-1). Incapable de gagner la moindre rencontre, la Belgique quitte le Mondial français dès la phase de poules. Sans avoir perdu mais la tête basse.

Détail

Archives Coupe du Monde

Extraits

Bonus

Liens promotionnels