Un air de vacances : Un Air de Vacances sur Auvio

tous les sites
Le mal des transports ...

Vivacité - Divertissement

Le mal des transports ...

Un Air de Vacances

  • 3 min 29 s

Qui dit vacances dit aussi parfois longs trajets en voiture et malheureusement aussi mal des transports.


Du mal à lire en voiture, dès qu’il y a trop de virages ou de bosses, vous avez de gros hauts-le-cœur au point de vomir, parfois des maux de tête ? Pas de doute, vous souffrez du mal du transport ! On estime qu’une personne sur dix en souffre en voiture, une sur cinq en bateau, des chiffres à revoir à la hausse chez les enfants qui y sont particulièrement sensibles, surtout entre 3 et 12 ans.
Comment expliquer ce phénomène ? Aurore Salsano "Le mal du transport résulte de données incohérentes pour le cerveau. Il perçoit une image fixe déterminée par l’habitacle du véhicule et en même temps, l’oreille internet lui communique des infos de mouvements puisque le corps est effectivement déplacé et avec ces deux infos contradictoires, c’est un peu les deux fils qui se touchent… Et le phénomène est encore accentué chez les petits puisque leur petite taille ne leur permet pas de voir correctement à l’extérieur, le cerveau reste donc sur l’idée d’images fixes alors que le corps est en mouvement d’une certaine façon, alors que pour les plus grands, vu qu’on voit le paysage bouger, notre cerveau est déjà mieux informé si on veut".

Il est possible de diminuer les effets ! "Ne pas lire ou fixer des objets en voiture, se placer au centre du véhicule et fixer un objet fixe à l’extérieur de la voiture, voyager l’estomac bien rempli et en étant bien reposé, éviter les fortes chaleurs, renouveler l’air du véhicule et faire des pauses fréquentes. Il existe aussi des médicaments, notamment au gingembre ou homéopathiques, mais leur efficacité est relative en fonction des personnes. A voir avec votre médecin ou votre pharmacien".

Il y a aussi des solutions douces, des médecines dites alternatives comme les huiles essentielles. "La menthe poivrée est indiquée dans ce cas. Mais là aussi, l’efficacité dépend de la personne. Pour certains l’odeur est trop forte et accentue la sensation de nausée. On vend maintenant des bracelets élastiques avec une petite boule de plastique qui va venir appuyer sur un point d’acupuncture à l’intérieur du poignet, on met ça aux deux poignets. Ça coûte une vingtaine d’euros, là aussi, ça marche ou pas…"


Depuis quelques années, vous pouvez aussi trouver des lunettes anti mal des transports. Elles ne sont pas très esthétiques parce que pas très discrètes, elles ont un liquide bleu le plus souvent qui se trouve dans une monture transparente et qui bouge avec les mouvements du véhicule. Le liquide qu’elles contiennent transmet au cerveau l’info que le corps est bien en mouvement, ce qui est nettement plus en accord avec les sensations perçues. Ça coûte entre 40 et 100 euros et ça agirait après 12 minutes déjà, mais ce n’est pas efficace pour les enfants de moins de dix ans.
Enfin si vous souffrez du mal des transports prévoyez toujours un sac en plastique dans l’habitacle, vous aurez compris pourquoi et si vous voyagez avec des enfants en bas âge, ayez toujours avec vous des vêtements de rechange, de quoi les débarbouiller et de l’eau pour réhydrater.

Détail