Le Réveil de Djé : La chronique de Florent Losson - Le Réveil de Djé sur Auvio

tous les sites
Le journal intime de Flo à propos de 2020

Tipik - Divertissement

Le journal intime de Flo à propos de 2020

La chronique de Florent Losson - Le Réveil de Djé

  • 4 min 8 s

Chaque semaine, Florent Losson rejoint la team du Réveil de Djé. Ce jeudi, il nous fait part de ce qu'il a écrit dans son journal intime concernant l'année 2020...

Je ne sais plus cher journal ! je suis perdu! La notion de calendrier n’a pas de sens en 2020. Moi, ma boussole temporelle c’est l’alcool. Si je suis saoul, c’est qu’on est vendredi soir. Et à partir de là je peux construire ma semaine.
Mais là ça fait bien trop longtemps que je n’ai plus bu d’alcool.. C’est pas sain de rester sobre comme ça! J’ai perdu tous mes repères cher journal. Mon bide à bière s’est transformé en bide à ben and jerrys, il faut intervenir!

Cher journal, comment te décrire 2020…
2020 c'est un Épisode de Black mirror tourné par les frères d'Ardenne. à Gembloux.
2020 c'est regarder kohlanta alors qu’on a pas de copine pour nous y obliger, c’est absurde!
2020 c'est un blocus étudiant mais sans Rolland Garros. On a plus aucun repère, cher journal...

Mais si j’ai perdu la notion du temps, je dois quand même le passer, en attendant des jours meilleurs. Alors comme tout le monde je me perds sur les réseaux…
Savez-tu qu’instagram avait un compte instagram, cher journal? C’est locace..
Càd qu’Ils veulent attirer des gens qui appartiennent déjà à de leur propre communauté! ça m’a fait comme un goût d’inseste dans la gorge… Un peu comme… comme la première fois où je mis les pieds à Gembloux finalement…

Et en me baladant sur les réseaux. j’ai vu des photos de quelque chose que je n’avais plus aperçu depuis des mois. J’ai vu des photos de filles. Des vrais hein, comme dans la prophétie!
ça m’a fait le même effet qu’un vieux documentaire arte sur l’exploration lunaire, quand ils disent “l’homme aurait-il la chance d’y retourner un jour??!! peut être mais ce n’est pas d'actualité!"

Cher journal, ce que j’essaie de te dire c’est que cela fait bcp trop longtemps que j’ai plus fait l’amour… je ne sais plus où j’en suis cher journal! je ne sais même plus comment on fait.. Dans quel sens, avec qui, avec quoi? Hier soir j’était un peu chaud j’ai fixé mon plant d’eucalyptus. et je l’ai envisagé… je l’ai envisagé cher journal!

Jamais dans l'histoire de l’humanité on n’avait passé autant de temps sans se toucher. sans même s’approcher! Le contact le plus étroit que j’eus avec un être humain ces dernières semaines c’est avec le dorumier du coin quand je lui ai tendu mon billet. Quand nos doigts se sont frôlés mes glandes génitales qui ont crié : “un contact de la peau, c’est le signal les gars!! ce qui se passe dans le snack pitta reste dans le snack pitta”... j’ai dit “nan nan nan!!” là le mec il m’a regardé il m’a dit “qu’est-ce qu’il nous arrive?!” j’ai envisagé!

Et c’est à ce moment précis, cher journal.. que j'aperçu, de mes yeux vus :
Des filles. Des vrais! comme dans les livres sacrés… comme dans les récits préconfinement… Comme dans les histoires que nous racontaient les anciens auprès du feu…
Alors j'approche l’oreille tandis que l’une qui se confie à l’autre “non mais tu sais moi les hommes musclés ça m’attire pas du tout… j’aime pas quand ils sont trop parfaits”. - là je me dis “C’est exactement mon type de filles… helloooo ladii--”. Trop tard elles étaient déjà parties. Et c’est à ce moment là… que j'ai vu mon estime de soi prendre un uber avec son baluchon sur le dos. Et je ne l’ai plus revu depuis lors

ça c’est passé mardi dernier. Ou mercredi. C'était peut-être jeudi.
Il faut ouvrir les débits de boisson! C’est la notion même de temporalité qui est en jeu. De toute façon malheureusement le confinement c’est comme prison break. On applaudissait la saison 1 mais la saison 2 personne ne la respecte.

A la prochaine cher journal..

Détail

Extraits

Bonus

Chargement ...
Liens promotionnels