Vivre ici Namur-BW-Luxembourg : Vivre ici Namur, Luxembourg et Brabant wallon sur Auvio

tous les sites
Le harcelement ..

Vivacité - Lifestyle

Le harcelement ..

Vivre ici Namur, Luxembourg et Brabant wallon

  • 3 min 50 s

Les jeunes - les jeunes filles le plus souvent - représentent une cible facile


Plusieurs initiatives voient le jour afin de venir en aide aux victimes et de sensibiliser le public au phénomène.

"Le harcèlement de rue peut prendre diverses formes mais j’aimerais faire un focus sur les cas où une personne insiste pour obtenir un numéro de téléphone. Parce que, que la personne soit agressive ou non, à partir du moment où l’on refuse de donner notre numéro ou que l’on se montre hésitant, embêté, mal à l’aise, la personne devrait nous laisser tranquille et ne pas insister. Le contraire s’apparente à du harcèlement de rue, ce n’est donc pas rien !" nous précise Adeline Dujardin d'Infor Jeunes

"A priori la personne insistante est quelqu’un qui prétend vouloir faire connaissance avec l’autre, avoir eu un petit coup de cœur ou ce genre de chose, et n’est donc pas forcément quelqu’un de violent avec une mauvaise intention. Mais ça n’en reste pas moins problématique, au contraire, puisque la personne concernée risque justement de céder contre son gré : la personne insistante n’a pas l’air particulièrement dangereuse, elle ne sait plus quoi faire pour s’en débarrasser, elle est donc bien souvent tentée de céder pour être tranquille, quitte à ne jamais lui répondre par la suite. "

Ne cédez pas !
"Il y a une meilleure solution, et cette solution elle est proposée en Belgique par la startup Stoomlink, qui a créé " le numéro anti-relou ".
Le principe est très simple : quand une personne insiste pour obtenir votre numéro de téléphone et que la seule solution semble être de céder pour être tranquille, ne lui donnez pas votre vrai numéro mais un " faux ", qui fonctionne bel et bien : le 0460 /20 39 29.

Pour sensibiliser le " harceleur " au malaise face auquel il a placé l’autre personne, s’il essaie de la contacter par la suite, il recevra un message automatique de ce genre :

" Bonjour. Si vous lisez ce message c’est que vous avez mis une personne mal à l’aise. Avec vous, elle ne s’est pas sentie en sécurité. Si une personne vous dit “non”, inutile d’insister. Apprenez à respecter les autres et leurs décisions. Merci. "

De quoi faire réfléchir … on espère en tout cas

Détail

Extraits

Chargement ...
Liens promotionnels