Le Fantôme de la Radio : Henri Storck sur Auvio

tous les sites
Le Fantôme de la Radio

La Première - Histoire

Le Fantôme de la Radio

Henri Storck

  • 1 h 3 min

L'histoire du 7ème art dans notre pays n'est ni glorieuse, ni harmonieuse, du moins à ses débuts. Le cinéma belge doit tout à quelques poètes éclairés, à des aventuriers jusqu'au-boutistes et désintéressés qui ont filmé à tout prix, engloutissant leur argent dans cette passion dévorante.

Reconnu sur le tard par des pouvoirs publics plus que timorés devant ce nouveau mode d'expression, le cinéma en Belgique est tout d'abord un cinéma engagé, tant sur le fond que sur la forme. Un cinéma expérimental, avant-gardiste, contemplatif, humaniste et parfois dénonciateur, qui était à l'entre-deux guerres entre les mains de quelques réalisateurs visionnaires.

Le premier de ces cinéastes, c'est Henri Storck. Le Fantôme de la Radio vous raconte cette semaine les moments-clés de sa longue et singulière carrière.

Détail