Le coût du remplacement des F-16 - 10/06/2016

Retour en arrière × Vider le champs
Le coût du remplacement des F-16

Le coût du remplacement des F-16

  • 59 secondes

Alors que l’OTAN lance ce mardi en Pologne l’opération « Anaconda », un exercice militaire qui réunira près de 30 000 soldats, dont 14 000 Américains, un déploiement de forces inédit destiné à « défendre le flanc oriental » contre la Russie, selon un ministre polonais, la Belgique s’apprête également à envoyer en Syrie dès le 1er juillet ses F-16 vieillissants, afin de prendre le relais des appareils néerlandais basés en Jordanie.

Pour continuer à assurer sa contribution aux forces de l’OTAN, la Belgique a toutefois annoncé le renouvellement de sa flotte d’avions de chasse, pour un budget de 15 milliards €, ventilé sur 40 ans.
Actuellement, le budget de la Défense représente 0,9% du PIB belge, un budget en diminution par rapport aux précédentes années. En 2013, il était de 1,01% et en 2012 de 1,05%. Un budget qui est également en-deçà des recommandations de l’OTAN, qui demande à ses membres de consacrer 2% du PIB à leur budget militaire. Cette recommandation n’est toutefois pas obligatoirement suivie et d’autres pays comme l’Italie, la Hongrie, l’Espagne ou le Luxembourg ne s’y sont pas encore conformés.

Fin décembre 2015, le gouvernement a néanmoins décidé d'octroyer à la Défense un budget de 9,2 milliards d’euros d’ici 2030. Parmi les dépenses prévues, 3,573 milliards d’euros sont réservés à l’achat de 34 avions de combat, en remplacement des ses 54 chasseurs F-16 .

Au total, ce sont 15 milliards d’euros qui seront dépensés par l’Etat belge pour acheter et entretenir ces appareils, sur une période de 40 ans.

Cinq constructeurs convoitent le projet du gouvernement : Lockheed-Martin (F-35), Dassault (Rafale), Boeing (F/A-18), Saab (Gripen) et Eurofighter (Typhoon). L’appel d'offres public international devrait être lancé en 2018.

A titre de comparaison, ce budget représente 9 fois le budget annuel de la Justice (1.691.390.000 euros), 2 fois le budget annuel de la Communauté française pour la recherche, la formation et l’éducation (7.397.693 euros), 50 fois le budget annuel de Fedasil, l’agence fédérale pour l’accueil des demandeurs d’asile (303.383.000 euros), la construction de 129.000 logements sociaux, chiffre évalué selon la référence de la Société wallonne du logement, et 36 fois l’effort budgétaire pour 2016 dans le domaine des soins de santé (408.300.000 euros).

Détail

Vous aimeriez aussi

info

Extraits

Bonus

Liens promotionnels