Hainaut Matin : sur Auvio

tous les sites
Le 105 : la Croix-Rouge au bout du fil à tout moment pour aider les plus démunis

Vivacité - Régions

Le 105 : la Croix-Rouge au bout du fil à tout moment pour aider les plus démunis

  • 1 min 26 s

Vous vivez dans la précarité, dans une situation difficile quelle qu’elle soit ? Vous habitez seuls ou êtes en charge d’une famille ? La Croix-Rouge peut peut-être vous aider.
Même si les Maisons Croix-Rouge sont parfois réduites parce que certaines ont dû partiellement ou totalement fermer, leurs bénévoles de plus de 65 ans étant contraints de rester chez eux, la Croix-Rouge continue d’assurer les distributions alimentaires. « Dans les régions de Charleroi, Mons et La Louvière, nous collaborons avec les Maisons Croix-Rouge qui sont actives pour préparer des repas, de la soupe avec des invendus que l’on reçoit » nous explique Nancy Ferroni, la responsable de la communication. Tous ces vivres sont distribués aux abris de nuit et accueil de jour des régions concernées. Par exemple, pour la région de Charleroi, cela représente plus ou moins 200 repas par jour.
La Croix-Rouge dispose aussi d’un numéro d’appel unique gratuit, le 105. Toutes les personnes qui auraient besoin d’aide peuvent appeler pour prendre connaissance de ce qui est organisé dans leur région pour subvenir à leurs besoins. « Dans chaque région, nous avons toujours des bénévoles actifs » nous précise la responsable de la communication.
Quand l’antenne locale est momentanément fermée parce que les bénévoles ont plus de 65 ans et que malheureusement, ils ne peuvent pas assurer leur bénévolat pour le moment, la Croix-Rouge organise des livraisons de colis à domicile ou délivre des chèques alimentaires déposés dans les boites aux lettres.
Chaque jour, la Croix-Rouge de Belgique lutte contre la vulnérabilité dans l’urgence et la prévoyance.

Malgré le confinement, les collectes de sang ne sont pas suspendues. Chacun peut selon ses possibilités offrir de son temps et de son énergie personnelle pour les autres. " Les collectes se font sur rendez-vous pour respecter les mesures sanitaires et les distanciations sociales requises pour lutter contre l’épidémie de coronavirus " nous explique Nancy Ferroni, responsable de la Communication de la Croix-Rouge.
Les prélèvements se font dans une absolue sécurité. Il n’y a donc aucun risque à faire un don de sang. Ce geste altruiste a toute son importance en ce moment : " on ne sait pas ce qu’il va se passer à la sortie du confinement. Nous n’avons aucune idée des besoins qu’auront les hôpitaux ". Beaucoup de patients ont en effet retardé un passage, une intervention à l’hôpital parce qu’ils ne voulaient prendre aucun risque, l’hôpital étant un milieu hostile à la propagation du virus. Beaucoup d’interventions non essentielles ont été postposées. " Peut-être qu’après, il y aura davantage de demandes " nous explique la porte-parole. Pour trouver un point de collecte de sang proche de chez vous : www.donneurdesang.be

Détail

Liens promotionnels