Sous Couverture : Chronique de Gorian Delpâture sur Auvio

tous les sites
"La vie seule" Stella Benson
Sous Couverture

RTBF Culture - Culture

"La vie seule" Stella Benson

Chronique de Gorian Delpâture

  • 2 min 37 s

La chronique de Gorian DELPÂTURE : LA VIE SEULE, de Stella BENSON, éd. Cambourakis, 2020.

Un ouvrage magique et poétique pour faire oublier notre époque difficile

À Londres, en 1918, la guerre n’en finit pas. Solitaire et de santé vacillante, Sarah Brown œuvre dans un comité de bienfaisance où les ladies de la bonne société dispensent aux pauvres une charité assortie de leçons de morale. Mais les choses vont changer lorsqu’une sorcière va y faire son entrée ! En plus, cette sorcière tient une pension de famille pas comme les autres, « La Vie Seule », où elle invite Sarah à s’installer. Dès lors, la magie va faire irruption dans son morne quotidien, entre aventures fantastiques et rencontres plus ou moins enchanteresses qui éclaireront pour quelque temps, à défaut de l’abolir, l’essentielle solitude de Sarah. Mélange de satires en tous genres à de considérations sur l’intime et les relations humaines, La Vie Seule est une délicieuse curiosité littéraire, exaltant les vertus de l’indépendance et la fonction réparatrice de la magie… La romancière britannique Stella Benson (1892-1933) était une féministe engagée, notamment dans le combat des suffragettes, une anticonformiste dotée d’une grande fantaisie ; Virginia Woolf en était l’une des grandes admiratrices. La Vie seule est parue exactement un siècle après son édition originale en anglais, Living alone.

Détail