La sangsue, un animal peu attirant mais prisé dans les hôpitaux - Brut. - 06/09/2018

tous les sites
La sangsue, un animal peu attirant mais prisé dans les hôpitaux

La sangsue, un animal peu attirant mais prisé dans les hôpitaux

Brut.

  • 2 min 27 s

Cette très attachante cousine du ver de terre est un outil précieux dans les hôpitaux du monde entier. C'est la sangsue.

Vous avez sans doute déjà redouté sa présence lors d’une balade en forêt ou d’une courte baignade dans une rivière. La sangsue est la cousine du ver de terre mais elle dispose d’une différence : elle aime le sang.
Pour la plupart des espèces, c’est d’ailleurs leur seule source de nourriture.
Pour se déplacer, la sangsue nage ou utilise les extrémités de son corps munies de ventouses. Une fois une proie trouvée, elle s'y attache fermement en utilisant un mélange de succion et de mucus.

Elle perce ensuite la peau avant de délivrer un mélange d'anticoagulants par sa salive, pour maintenir la circulation du sang et pouvoir se nourrir jusqu'à une quarantaine de minutes.
Et c’est justement cette qualité qui fait de la sangsue un outil précieux dans les hôpitaux. Elle est utilisée dans de nombreuses opérations de microchirurgie afin d'éviter la formation de caillots sanguins et la mort de tissus.
De plus, elle possède plusieurs avantages : elle ne transmet pas de maladies, ne laisse pas de cicatrices et est tolérée par l'organisme.

Pour éviter l'impact environnemental lié au prélèvement d'individus dans la nature, quatre centres d'élevage ont été créés dans le monde. Celui situé en France en vend entre 10 000 et 20 000 aux hôpitaux français et 80 000 aux hôpitaux américains.

Détail

info

Extraits

Bonus

Liens promotionnels