La pomme de pin n'est pas qu'une simple décoration de Noël - Brut. - 13/12/2018

tous les sites
La pomme de pin n'est pas qu'une simple décoration de Noël

La pomme de pin n'est pas qu'une simple décoration de Noël

Brut.

  • 1 min 52 s

Son rôle est en réalité indispensable.

Il est apprécié pour son évocation de Noël et se retrouve chaque hiver sur beaucoup de sapins. Mais le cône, plus communément appelé pomme de pin, est avant tout la structure de regroupement des organes reproducteurs des conifères. Si la plupart des plantes s'aident des insectes et des oiseaux pour se reproduire par le biais de la pollinisation, par exemple, ce n'est pas le cas des conifères qui sont apparus sur terre il y a 300 millions d'années à une époque où le règne animal n'en était qu'à ses débuts. Ils ont alors développé une technique de reproduction plus simple, reposant sur le vent, la gravité et les cônes.

Des cônes mâles et femelles

La plupart de ces arbres portent des cônes mâles et femelles. Les mâles produisent du pollen qui se laisse emporter par le vent jusqu'aux cônes femelles d'un autre arbre. Le cône femelle protège des graines au sein d'une structure en écailles. Au début de son développement, elle est laissée suffisamment ouverte pour laisser passer le pollen et permettre la fécondation. Chez la plupart des conifères, les cônes mâles se situent sur les branches les plus basses et les cônes femelles sur les branches les plus hautes. Comme il est rare que le vent emporte le pollen vers le haut, cela évite qu'un conifère ne se féconde lui-même et favorise la diversité génétique. Une fois le cône fécondé arrivé à maturité, il s'ouvre et laisse tomber au sol les graines qui se transformeront à leur tour en conifères.

Détail

Brut.

Liens promotionnels