Cyclisme : les courses complètes : Cyclisme sur Auvio

tous les sites
La Lombardie, la der de Gilbert chez Lefevere

La Lombardie, la der de Gilbert chez Lefevere

Cyclisme

  • 9 min

"Quand je suis venu chez Deceuninck, j’avais vraiment l’objectif de gagner Roubaix et les Flandres. On ne peut pas parler de chance mais de travail". Le ton est donné et les premières indications sont décryptées, Philippe Gilbert ne quitte pas Patrick Lefevere avec des regrets. "On a marqué l’histoire de l’équipe en 3 ans. Je suis content d’y avoir participé. Ces courses flamandes, c’est vraiment dans l’ADN de l’équipe. Patrick doit rêver de ces courses la nuit je pense. Pour Deceuninck Quick Step, c’est la fin d’un cycle. Ils vont repartir avec des jeunes et je pense qu’ils devront être patients dans les années à venir. Beaucoup de bons coureurs s’en vont, ils vont devoir reconstruire."

Mais qu’on ne s’y trompe pas quand on lui demande pourquoi il s’en va, le vainqueur de Roubaix ne se dérobe pas. "Je m’en vais simplement parce que je n’ai pas eu de proposition de contrat. Quand vous n’avez pas de contrat, vous ne pouvez pas rester. Heureusement, il y a eu rapidement plusieurs équipes intéressées et j’ai fait mon choix. Je retourne chez Lotto même si la structure n’est plus vraiment la même mais d’un autre côté, je connais bien John Lelangue de ma période BMC, je connais De Weert qui était de ma génération ou Marc Sergeant que j’ai eu comme manager. C’est une équipe qui s’est restructurée. C’est bien d’être dans un projet comme ça."

Détail

Cyclisme : les courses complètes

Extraits

Bonus

Chargement ...
Liens promotionnels