#POPUP 14H30 : #PopUp Fanny Guéret sur Auvio

tous les sites
La finale du Super Bowl

Pure - PURE

La finale du Super Bowl

#PopUp Fanny Guéret

  • 5 min

Hier soir c'était la finale du Super Bowl à Miami. Les grands gagnants de ce match de foot: les Chiefs de Kansas City, dans l'état du Missouri et pas du Kansas, n'est ce pas Donald!Plus gros programme télé suivi: 100 millions de téléspectateurs.Alors quelques chiffres amusants de consommation CJ: 51,7 millions, c'est le nombre de packs de bière consommés par nos amis américains,  et pour accompagner tous ces litres de bières, 14 500 tonnes de chips, 1,25 milliard d'ailes de poulets et 8 millions de kilos de guacamole. 

Et puis comme toujours, le prix d'un écran pub de 30 sec a de quoi donner le tournis: jusqu'à 5,6 millions de $. Avec quatre heures d'antenne, les chaînes ont récolté un joli petit pactole de près de 400 millions de dollars. Et fait inédit, une intrusion politique dans ces écrans puisque pour Trump et Bloomberg ont sorti 10 millions de $ chacun pour s'offrir 1 minute d'un spot d'une hypocrisie grasse.

Mais le foot CJ je m'en balek, comme des millions d'autres, ce que j'attendais c'était la traditionnelle mi-temps qui offre souvent un spectacle de malade assuré par les grands noms de l’industrie musicale. Alors l'année dernière c'était la déception avec Maroon 5, du coup les organisateurs ont misé sur des valeurs sûres, des femmes déjà, qui ont de la bouteille, et qui sont passées depuis longtemps maîtresses dans l'art du show: Jennifer Lopez et Shakira. 
Shakira qui fêtait en passant ses 43 ans hier!!!C'est bien simple: la chaleur, l'électricité, tu la sentais passer à travers ton écran; un mix de leurs tubes à chacune dans des bodys ultra sexy, Shakira nous a une fois de plus donné une leçon de déhanché et de danse du ventre impossible à reproduire, JLo s'est illustrée brillamment dans le pole dance,  il y avait des dizaines de danseurs partout, les chorés étaient parfaitement en place, et en renfort des invités spéciaux: J Balvin et Bad Bunny, deux autres artistes latino-américains. C'est le moment idéal pour les placements produits, le chanteur colombien J.Balvin portait une paire de Nike rainbow, fruit de sa collab avec Nike, le chanteur et rappeur portoricain Bad Bunny était lui bien bling avec un trench argenté sur mesure orné de 13 000 pierres gravées au laser et signé Swarowski. Bad Bunny vous le connaissez, il chante avec Cardin B sur son tube I like it, il l'a d'ailleurs chanté avec Shakira.On retiendra aussi ce moment où est arrivée sur scène la fille de Jennifer Lopez, Emme, 11 ans, accompagné par plein d'autres jeunes filles, pour entamer le Born in the USA de Bruce Springsteen et là on ne pouvait plus ignorer la dimension politique du show de Shakira et Jennifer Lopez: non seulement c'était la 1ère fois qu'une mi-temps de superbowl était assurée par des artistes latinos, non seulement JLo avait déployé une grande cape de plumes avec d'un côté le drapeau américaine de l'autre le drapeau portoricain, drapeau portoricain qui s'est mis à clignoter au son de born in the usa, comme pour rappeler que les portoricains sont des citoyens américains, et que penser en voyant certains enfants dans des cages sur scène en train de chanter "né aux Etats-Unis" sinon une triste référence aux milliers d'enfants détenus à la frontière avec le Mexique?Voilà CJ, Shakira et Jennifer Lopez ont assuré sur toute la ligne mais même au-delà de ce qu'on attendait. 

Détail

Liens promotionnels