Namur Matin : Namur Matin sur Auvio

tous les sites
La coopérative paysans-artisans double ses commandes en ligne

Vivacité - Régions

La coopérative paysans-artisans double ses commandes en ligne

Namur Matin

  • 4 min 44 s

Vous êtes nombreux à vous tourner vers le circuit court

La coopérative paysans-artisans double ses commandes en ligne

Certains secteurs ne connaissent pas la crise. Bertrand Delvaux est débordé de travail. Ce jeune homme plein d’enthousiasme est co-coordinateur de la coopérative namuroise « paysans-artisans » qui mobilise une trentaine de personnes. Paysans-artisans se présente comme : « une alternative à un secteur dominé par l’industrie agro-alimentaire et les grandes enseignes internationales. L’alimentation industrielle, aseptisées, sans goût, aux additifs et composants incontrôlables qui finissent par nous faire peur. »

La coopérative, en plus de son service en ligne par lequel elle a commencé, dispose à présent de 3 magasins « en dur ». Namur, Jambes et Salzinnes. Les clients sont nombreux à se presser pour y faire leurs courses. Une aubaine pour Bertrand Delvaux qui espère fidéliser un maximum de clients à cette nouvelle façon de consommer, plus responsable. Le travail en ligne à quant à lui explosé : « C’est la folie ! C’est une bonne folie et on comprend ça parce que il y a énormément de gens qui sont à risque ou qui préfèrent rester chez eux plutôt que d’aller dans un magasin. La vente en ligne est une bonne alternative et on a mis en place les mesures pour qu’il y ait le moins de contact possible entre les bénévoles qui s’occupent des commandes et les consommateurs qui viennent les chercher. Aux points de ralliements (il y en a 18), là où les commandes sont distribuées et bien la plupart du temps ça se fait dehors ou juste à l’entrée du bâtiment pour éviter le contact entre les personnes donc c’est super sécurisé en fait la vente ligne. »

Bertand explique qu’ il y a 6 ans lorsque la coopérative a démarré, ils s’occupaient de 35 commandes avec 15 producteurs. Aujourd’hui leur routine c’est chaque semaine 500 commandes dans 18 villages avec 100 producteurs mais en ce moment ils doublent : « On est à 1000 commandes cette semaine donc ça bouscule tout à fait notre logistique. Ca bouscule aussi la production chez le producteur mais tout le monde répond présent ! Les producteurs sont des gens qui bossent entre 60 et 80 heures semaine et là ils doublent les volumes. Je vous laisse imaginer ce qui se passe dans les champs ! Et au niveau de l’aide logistique, tout le monde s’est mobilisé et on a eu environ 100 bénévoles qui se sont proposés pour venir donner un coup de main aussi bien à la logistique, c’est-à-dire à la centrale là où les producteurs nous livrent, que directement dans les points de ralliement là où les commandes sont distribués. »

Le succès de la coopérative ne finit pas de grandir, au moins deux autres magasins devraient voir le jour très prochainement. Mais cette fois ce ne seront plus des magasins situés en centre-ville, ce seront des magasins de village. Le but est de tenter de faire revivre des zones rurales désertées par les commerces.

http://www.paysans-artisans.be/page/homepage

Une interview réalisée par Isabelle Verjans, à retrouver en complet en audio sur cette page

https://www.rtbf.be/info/dossier/epidemie-de-coronavirus

Détail

Liens promotionnels