Sous Couverture : Le chroniqueur surprise du jour : Stephan Streker sur Auvio

tous les sites
"La conjuration des imbéciles" John Kennedy Toole
Sous Couverture

RTBF Culture - Culture

"La conjuration des imbéciles" John Kennedy Toole

Le chroniqueur surprise du jour : Stephan Streker

  • 2 min 53 s

La chronique surprise : Stephan STREKER, avec LA CONJURATION DES IMBÉCILES, de John KENNEDY TOOLE, éd. R . Laffont, 10/18, 2002.

L’un des livres les plus drôles de la littérature américaine.

La Conjuration des imbéciles, c’est l’histoire d’Ignatius J. Reilly, un trentenaire excentrique, paresseux, obèse, un brin misanthrope mais aussi philosophe. Il vit encore cloîtré chez sa mère, à La Nouvelle-Orléans. Harassée par ses frasques, celle-ci le somme de trouver du travail. C'est sans compter avec sa silhouette et son arrogance bizarre… Ce chef-d’œuvre de la littérature américaine offre le génial portrait d'un Don Quichotte yankee inclassable, et culte, un regard virulent sur la société américaine des années 1960… Aucun des deux ouvrages de John Kennedy Toole ne sera édité de son vivant. Persuadé de n'être qu'un écrivain raté, à 31 ans, l’auteur se suicide. Grâce à la détermination de sa mère, dix ans après la mort du romancier, La Conjuration des imbéciles sera publié en 1980 et obtiendra le Prix Pulitzer à titre posthume l’année suivante. Dans la foulée, son premier roman, La Bible de néon, écrit alors qu’il n’avait que seize ans, sera enfin édité en 1989.

Détail