L'invité de Matin Première : Rafael Correa - La situation au Venezuela - 18/02/2019

tous les sites
L'invité de Matin Première : Rafael Correa

L'invité de Matin Première : Rafael Correa

La situation au Venezuela

  • 10 min

Que se passe-t-il au Venezuela ? L’aide humanitaire des Etats-Unis est bloquée aux frontières du pays, le gouvernement controversé de Maduro nie l’urgence humanitaire et dénonce l’interventionnisme américain. Le pays s’enfonce-t-il dans une dictature ?

Un homme en Belgique soutient le régime de Nicolas Maduro, pourtant rejeté par de nombreux pays européen, c’est Rafael Correa, président de l’Equateur entre 2007 et 2017. Il vit en Belgique, en exil, et décortique la crise actuelle en Amérique Latine.



Pour rappel, au Venezuela, pays pétrolier qui fut le plus riche d’Amérique latine, deux hommes se disputent le pouvoir: Nicolas Maduro, le président élu, mais qui n’est plus reconnu par une partie de la communauté internationale, et l’opposant Juan Guaido, soutenu par les Etats-Unis, la plupart des Etats latino-américains et certains pays européens.



Avant, pendant et après les élections au Venezuela, la communauté internationale a dénoncé les pratiques du pouvoir. Rafael Correa parle « d’une indignation sélective », une « hypocrisie » à propos de la crise humanitaire.

Quelle est sa lecture de la situation ? Comment expliquer l’attitude des européens ? Quelles conséquences pour la région ?

Avec cette crise vénézuélienne, est-ce une page qui se tourne en Amérique Latine ? Le Venezuela a été le vaisseau phare du socialisme sud-américain. Après Chavez, c’est Lula au Brésil, et notamment Correa en Equateur qui ont mis en place des gouvernements de gauche, s’opposant à la mainmise américaine.

Détail

L'invité de Matin Première

Extraits

Liens promotionnels