La stigmatisation des non-vaccinés risque de les radicaliser, selon Georges-Louis Bouchez

tous les sites
L'invité de Matin Première : Georges-Louis Bouchez

La Première - Politique

L'invité de Matin Première : Georges-Louis Bouchez

Coronavirus: la stigmatisation des non-vaccinés risque de les radicaliser, selon Bouchez

  • 13 min

Ce n’est « pas correct » de parler « d’égoïstes et d’irresponsables » dès lors que la vaccination n’est pas obligatoire, a-t-il ajouté, voyant un risque de radicalisation chez les non-vaccinés s’ils sont « stigmatisés ou insultés »

Le président du MR Georges-Louis Bouchez s’est inscrit en faux contre les prises de parole ce week-end du Premier ministre libéral Alexander De Croo et du ministre-président wallon Elio Di Rupo (PS) pointant la responsabilité des non-vaccinés, et répété ses réticences à l’extension du pass sanitaire en Wallonie, à laquelle semble pourtant se résoudre le vice-président MR du gouvernement wallon Willy Borsus

Détail

Les séquences de Matin Première