Le temps d'une histoire : Le temps d'une histoire sur Auvio

tous les sites
L'impératrice Michiko, la force du roseau

La Une - Histoire

L'impératrice Michiko, la force du roseau

Le temps d'une histoire

  • 1 h 5 min

Première roturière à entrer dans la famille impériale en 1959, Michiko du Japon va sauver la plus vieille dynastie héréditaire au monde en la réconciliant avec son peuple et en incarnant, avec son mari, l'empereur Akihito, un nouveau Japon, moderne et pacifique. Le documentaire "L'impératrice Michiko, la force du roseau", co-produit par CC&C ("Apocalypse, la guerre des mondes"), raconte ce fabuleux destin. En 1959, la jeune Michiko Shoda épouse le prince héritier Akihito, futur empereur du Japon. Par sa présence, par ses gestes mais aussi par ses wakas (poèmes) Michiko occupe la scène japonaise et internationale pendant 60 ans. Pourtant, jamais cette roturière n'aurait dû connaître pareille destinée. La capitulation du Japon en 1945 et la nouvelle constitution de 1946, prônant la souveraineté du peuple et reléguant l'empereur au rang de "simple" symbole de la Nation, en ont décidé autrement. Michiko va incarner et accompagner parfaitement cette transformation de la société nippone en insufflant des valeurs pacifistes et humanistes nouvelles qui vont permettre à la Maison impériale de renouveler sa place dans le cœur des japonais. Le traumatisme de la guerre, que Michiko et Akihito ont vécu tous les deux enfants, est à la racine de leur union, mariage d'amour mais aussi authentique partenariat qu'ils ont mis au service du pays et du peuple. Ensemble, ils ont tenté inlassablement d'apaiser les blessures du passé, rappelant sans cesse les chapitres douloureux de l'Histoire du Japon pour éviter que les erreurs ne se répètent. Dans un pays où le diktat de la performance règne, ils ont tendu la main aux plus faibles. Michiko a été le trait d'union entre le peuple japonais et la Maison impériale, entre un Japon ancestral et une démocratie moderne que le pays a dû adopter, à marche forcée. Grâce à sa femme, Akihito a appris à se mettre au niveau des Japonais, faisant preuve d'une humilité inédite pour un empereur. Tout spécialement lors des catastrophes naturelles qui secouent régulièrement l'archipel nippon. Ces rencontres, ces moments d'émotion partagée ont fait de Michiko une des figures les plus populaires du Japon, notamment parmi les japonaises qui se sont reconnues dans cette figure de femme forte mais discrète. Malgré les attaques des plus conservateurs, Michiko a résisté et a occupé le terrain tout en finesse et en symboles au côté d'un empereur innovant qui a beaucoup misé sur la force de la présence de cette partenaire hors du commun. Cette pionnière a ouvert le champ des possibles, faisant réaliser aux Japonais qu'ils pouvaient dépasser les limites de leurs modèles de vie et agir avec un cœur plus ouvert. Réalisation : Anne-Sophie Chaumier Le Conte Production : CC&C et NHK, avec la participation de France 2

Détail

Extraits

Bonus

Chargement ...
Liens promotionnels