L'info culturelle : A quoi ressemblerait l’art au lendemain d’un cataclysme ? Le chapitre 9 du Mima imagine un futur sombre, un monde dystopique dans lequel les artistes rêvent leur passé et le réinventent grâce à une technologie de pointe. sur Auvio

tous les sites
L’exposition « Verisimilitude » au Mima, notre réalité à travers le prisme des nouvelles technologies (2)

Musiq3 - Culture

L’exposition « Verisimilitude » au Mima, notre réalité à travers le prisme des nouvelles technologies (2)

A quoi ressemblerait l’art au lendemain d’un cataclysme ? Le chapitre 9 du Mima imagine un futur sombre, un monde dystopique dans lequel les artistes rêvent leur passé et le réinventent grâce à une technologie de pointe.

  • 1 min 8 s

Félix Luque Sanchez vit et travaille à Bruxelles depuis 25 ans. Son travail explore la manière dont les hommes conçoivent leur relation avec les machines. L’exposition « Verisimilitude » nous invite à nous projeter dans un futur sombre, un monde dystopique, furieusement proche du nôtre mais dans lequel la voiture et les produits dérivés du pétrole auraient disparu.

Scanners, films 3D et branchages électroniques

La suite de l’exposition nous invite à observer notre réalité à travers le prisme des nouvelles technologies. Un film en trois dimensions nous plonge avec nostalgie dans une nature luxuriante, tandis que plusieurs œuvres créées à partir de logiciels de modélisation recréent artificiellement les éléments naturels que nous connaissons aujourd’hui. Au deuxième étage du Mima, une installation composée de plusieurs dizaines de tubes lumineux, renvoie au souvenir d’un paysage forestier.

Felix Luque Sanchez au micro de François Caudron

Détail