L'expert du débat : C'est vous qui le dites sur Auvio

tous les sites
L'expert du débat : Pas d'expert/Que des témoignages d'auditeurs

Vivacité - Magazines

L'expert du débat : Pas d'expert/Que des témoignages d'auditeurs

C'est vous qui le dites

  • 6 min

Une libraire de Châtelet, dans la région de Charleroi, n’accepte pas de recevoir une amende pour non-respect des règles sanitaires. Ce que le SPF Santé lui reproche, c’est de ne pas avoir porté son masque, ne pas avoir mis de gel hydroalcoolique à disposition des clients, l’absence de marquage de distanciation à l’extérieur et de ne pas laisser la porte ouverte. Elle explique dans les colonnes de La DH ce matin qu’elle ne porte pas son masque lorsqu’elle est derrière son plexi et que pour le reste, elle pensait être en règle. C’est au deuxième passage dans sa librairie que les agents qui contrôlaient lui ont annoncé qu’elle recevrait entre 750 et 2000€ d’amende. Les règles à respecter sont trop difficiles à appliquer ?

D’heure en heure, la pression augmente par rapport à la réouverture des commerces en Belgique alors que dans tous les pays limitrophes, les magasins pourront à nouveau accueillir des clients. Or, selon Yves Van Laethem, porte-parole interfédéral de la lutte contre le coronavirus, il serait sans doute préférable d’attendre le 15 décembre. Dans les hôpitaux, le personnel des soins intensifs demandait hier au JT de ne pas rouvrir car il travaille toujours à flux tendu. Les magasins, faut-il y aller dès maintenant ou encore attendre ?

Hier soir, La Une donnait la parole à des descendants de collaborateurs en Wallonie, à Bruxelles et dans les Cantons de l’Est. Ces enfants et petits-enfants, devenus grands aujourd’hui, découvraient pour la première fois certains documents qui expliquaient les arrestations ou encore les jugements de ces collaborateurs de l’époque, un sujet méconnu voire tabou. Cette partie de notre histoire est-elle trop peu racontée ? Doit-elle se faire une place dans nos cours d’histoire ?

Détail