L'expert du débat : Ivan de Bouyalsky - Directeur général du service du sang de la Croix-Rouge -...

tous les sites
L'expert du débat : Ivan de Bouyalsky - Directeur général du service du sang de la Croix-Rouge

L'expert du débat : Ivan de Bouyalsky - Directeur général du service du sang de la Croix-Rouge

C'est vous qui le dites

  • 6 min

Pour toute une série de maladies, lors de don de sang, la Croix-Rouge se repose sur la bonne foi des donneurs. La bonne foi des donneurs, c’est suffisant ?
À l’occasion de la journée internationale des donneurs de sang, La DH fait le point ce matin sur la façon dont est analysé le sang récolté auprès des donneurs. Si des tests sont effectués pour détecter l’hépatite B, C et le HIV, pour d’autres maladies, la Croix-Rouge se réfère aux dires des donneurs. À eux de faire preuve de bonne foi concernant les pays à risques qui ont été visités ou sur le temps passé depuis le dernier rapport sexuel dans le cas de rapports à risque ou entre deux hommes. La bonne foi des donneurs, c’est suffisant ?

L'expert du débat : Ivan de Bouyalsky - Directeur général du service du sang de la Croix-Rouge

Détail

L'expert du débat

Extraits

Liens promotionnels