Vivre ici Namur-BW-Luxembourg : Vivre ici Namur, Luxembourg et Brabant wallon sur Auvio

tous les sites
L arbre est un vrai milieu d accueil

Vivacité - Lifestyle

L arbre est un vrai milieu d accueil

Vivre ici Namur, Luxembourg et Brabant wallon

  • 6 min

Certes on est en plein hiver et la nature est au repos ! Néanmoins, prenez le temps de sortir et d'observer la forêt et ses arbres.  Ces géants de la la nature abritent une vie extraordinaire.  Les arbres sont de véritables  hôtes ils abritent et accueillent tout un cortège d'espèces animales et végétales . Tout cela forme un écosystème fabuleux.  Par exemple le gui.  Une plante parasite, néanmoins jolie, qui ne possède pas de racines mais qui se fixe sur un arbre dont elle absorbe la sève.    Ses fruits son dévorés par les grives.  Les graines rejetées par les oiseaux se fixent au branches des arbres et finalement cette graine pénètre dans l'écorce et ainsi renaît. Une relation de collaboration entre la grive qui se nourrit des fruits du gui et qui en même temps sème les graines du fruit dans l'arbre!  Souvent au détriment de l'arbre.  D'autres parasites menacent nos arbres, certains champignons ou encore le scolyte ce petit insecte qui détruit les forêts d'épicéas. 
 Il y a heureusement des relations plus symbiotiques entre les végétaux et les arbres, dont certains champignons.   Ce petit réseau de filaments de champignon   s’entremêle dans les racines et s'entraide à grandir mutuellement.   L'arbre apporte du glucide aux champignons et ceux ci apportent de l'azote, du phosphore, du potassium aux racines de l'arbre.  Bref une barrière antibiotique de l'arbre!  Notons entre autres le délicieux Cèpe de Bordeaux qui ne poussent qu'au pied de certains feuillus. 

 Il y a heureusement des relations plus symbiotiques entre les végétaux et les arbres, dont certains champignons.   Ce petit réseau de filaments de champignon   s’entremêle dans les racines et s'entraide à grandir mutuellement.   L'arbre apporte du glucide aux champignons et ceux ci apportent de l'azote, du phosphore, du potassium aux racines de l'arbre.  Bref une barrière antibiotique de l'arbre!  Notons entre autres le délicieux Cèpe de Bordeaux qui ne poussent qu'au pied de certains feuillus. 
Bref, toute une vie un peu méconnue, mais extrêmement importante au niveau biodiversité.  Donc, pensez y avant de couper un arbre : quel impact climatique ? 

Beaucoup plus d'info dans le prochain magazine de Natagora ! 

Détail

Liens promotionnels