Vidéos d'info : sur Auvio

tous les sites
Karine Gramtine-Bouchat, tante de Théa

Karine Gramtine-Bouchat, tante de Théa

  • 46 s

C'est une histoire judiciaire peu commune. Un condamné en cavale depuis huit ans a été retrouvé non pas par la police mais par la famille de sa victime, la petite Théa, décédée sous les coups du compagnon de sa mère en 2005. Mounir Kiouh (37 ans) vient d'être arrêté au Maroc, où il vivait sous une fausse identité. Mounir Kiouh avait été condamné par le tribunal correctionnel de Namur à 15 ans de prison en 2011. Mais à l'époque, la justice namuroise n'avait pas jugé nécessaire de prononcer l'arrestation immédiate de l'intéressé à l'audience. Mounir Kiouh avait interjeté appel, puis a disparu dans la nature. Quelques mois plus tard, la cour d'Appel de Liège avait confirmé la condamnation en l'absence du prévenu, alors introuvable.
Depuis lors, la famille de Théa - sa maman, sa tante et ses grands-parents - recherchait le fugitif. Il s'est trahi sur les réseaux sociaux. La tante de Thea raconte

Détail

Vidéos d'info

Extraits

Liens promotionnels