Jour Première : sur Auvio

tous les sites
Jour Première

Jour Première

Séquences 0 / 11

Jour Première

  • 1 h 59 min

L'invité Actu : Les Banques Alimentaires tirent la sonnette d'alarme.
Environ 10 500 personnes de plus sont déjà venues frapper à la porte des Banques Alimentaires, ce qui porte le nombre total de personnes soutenues en 2019 à 169 642.
Le soutien des partenaires et du grand public aux Banques Alimentaires est désormais d'autant plus indispensable pour maintenir l'aide alimentaire. L'avenir de la Fédération Belge des Banques Alimentaires s'annonce par ailleurs difficile. Avec le remaniement du programme européen d'aide alimentaire, qui intègre le Fonds social européen (FSE+), une entité plus large, une source d'aide importante risque d'être réduite de près de moitié, passant de 88 à 52 millions d'euros.
La Fédération Belge des Banques Alimentaires appelle les responsables politiques à passer à l'action afin de maintenir, au minimum, le budget actuel.
Pour en parler nous recevons Piet Vanthemsche, président de la Fédération belge des banques alimentaire .

L'actu inter : à l'approche du Brexit, certains britanniques sont de plus en plus inquiets, à tel point qu'ils se mettent à stocker de la nourriture, des boissons et des médicaments en cas de sortie sans accord. Ces citoyens, ce sont les stockpillers et ils sont de plus en plus nombreux. ALICE DEBATIS.

Un jour dans l'info : Nous vous racontons aujourd'hui l'histoire incroyable d'un crash aérien presque oublié. Celui d'un MIG-23... un avion de chasse soviétique qui est venu s'écraser en terres belges. Un épisode aux tous derniers relents de guerre froide. HÉLÈNE MAQUET.

La Tête d'Affiche : « Il s'appelait Denis. Il était enchanté. Nous ne nous connaissions pas. Enfin, de toute évidence, je ne le connaissais pas, mais lui savait fort bien qui j'étais. Une jeune femme reçoit un message sur Facebook. C'est l'amorce d'un piège suffocant à l'heure du numérique, quand la fatalité n'a d'autre nom qu'un insidieux et inexorable harcèlement. Dans ce roman âpre, où la narratrice ne se dessine qu'au travers d'agressions accumulées, de messages insistants, où l'atmosphère étouffante s'accentue à mesure que la dépossession se transforme en accusation, Myriam Leroy traduit avec justesse et brio l'ère paradoxale du tout écrit, de la violence sourde des commentaires et des partages, de l'humiliation et de l'isolement, du sexisme et du racisme dressés en meute sur le réseau ». Ce matin dans Jour Première, Myriam Leroy nous présente son deuxième roman : « Les Yeux Rouges ».

Détail

Jour Première

Jour Première
Jour Première
1 h 59 min

Jour Première

Lecture en cours ...

Jour Première - La Tête d'Affiche

Chargement ...
Liens promotionnels