Jour Première : Du rêve de la mondialisation au cauchemar du populisme sur Auvio

tous les sites
Jour Première

Jour Première

Séquences 0 / 12

Jour Première

Du rêve de la mondialisation au cauchemar du populisme

  • 1 h 59 min

À 09H20, JANINE GODINAS nous parle de la pièce « Un grand amour » à découvrir au Théâtre des Martyrs jusqu'au 12 mai. Dans la pâleur de sa vieillesse, Theresa Stangl exilée à Sao Paulo, règle ses comptes avec la vie, une vie bousculée par la guerre et les meurtres. Doit-elle se sentir complice des meurtres de masse perpétrés par son mari à Treblinka et à Sobibor ? Que n'a-t-elle pas voulu voir ? Qu'a-t-elle ignoré tout en le sachant ? Jusqu'où l'amour de cet homme l'a-t-elle menée ?

À 09H30, BRUNO COLMANT nous présente son ouvrage « Du rêve de la mondialisation au cauchemar du populisme » (La Renaissance du Livre). En moins de quarante ans, le capitalisme anglo-saxon s'est engouffré dans nos communautés européennes. Chaque jour, la mondialisation et la révolution de la digitalisation amplifient la prédominance de cette sphère marchande.
Aujourd'hui, les États européens sont écartelés entre des engagements sociaux impayables et des marchés qui leur échappent. Certains États-providence européens ont été financés par l'endettement public alors qu'ils ont désormais perdu leur souveraineté budgétaire et monétaire dans la zone euro.
Des courants populistes rejettent les dirigeants qui n'ont pas protégé leur population vieillissante contre ces forces de marché. Ces populismes, relayés par les réseaux sociaux et radicalisés par des embrasements politiques, pourraient fissurer le modèle social-démocrate européen et conduire à des chocs sociaux et politiques d'une envergure désespérante.

Détail

Jour Première

Jour Première - La Tête d'Affiche

Chargement ...
Liens promotionnels